Sonic et Goupe Filgo fusionnent leurs activités dans l'énergie

lL président de La Coop fédérée, Denis Richard... (Archives La Presse)

Agrandir

lL président de La Coop fédérée, Denis Richard

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Sonic, une division de La Coop fédérée, et le Groupe Filgo ont annoncé jeudi une fusion de leurs activités dans le domaine des stations-service et des produits d'énergie.

Le montant de la transaction n'a pas été divulgué par les entreprises concernées.

À la Coop fédérée, on a indiqué que les employés avaient été informés du fait qu'il était encore trop tôt pour dire s'il y aura des réductions d'effectifs à cause du regroupement des activités des deux entités. La situation sera évaluée «dans les prochains mois», a-t-on indiqué.

La Coop fédérée regroupe 98 coopératives présentes dans plusieurs provinces canadiennes et qui ont des activités dans les domaines comme les productions animales et végétales, la commercialisation des grains, les énergies, la quincaillerie, la machinerie agricole et les viandes. Elle affiche un chiffre d'affaires combiné de 9,1 milliards $ et emploie 16 000 personnes.

Filgo, un distributeur Shell, déclare un chiffre d'affaires de 750 millions $ et emploie 640 personnes.

Filgo est présent dans plusieurs régions du Québec, par son réseau de stations-service et de dépanneurs, par son réseau de distribution de produits pétroliers pour les clientèles résidentielle et commerciale, ainsi que par sa filiale de distribution de lubrifiants. L'entreprise est basée à Sainte-Marie, exploite 145 stations-service, 15 centres de distribution, 12 sites libre-service pour camions et 10 sites d'entreposage régionaux.

La Coop fédérée a fait savoir que la transaction devra recevoir l'aval du Bureau de la concurrence du Canada.

Elle explique cette fusion par la concurrence dans un marché «soumis à de fortes pressions», particulièrement dans les régions du Québec.

«La fusion permettra à la nouvelle entité de se doter d'une masse critique nécessaire afin de réduire ses coûts et d'augmenter ainsi son pouvoir d'achat au bénéfice des consommateurs», indique un communiqué conjoint du Goupe Filgo et de La Coop fédérée.

D'ici à ce que la fusion soit confirmée et ait reçu toutes les approbations requises, chaque entité continuera ses activités de façon distincte, ont fait savoir le Groupe Filgo et La Coop fédérée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer