Air Liquide rachète l'Américain Airgas

Le producteur de gaz industriels français Air Liquide... (Archives La Presse)

Agrandir

Le producteur de gaz industriels français Air Liquide voit sa croissance s'accélérer avec le rachat annoncé mardi pour 13,4 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros) de son rival américain Airgas afin de créer un géant mondial du secteur.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le producteur de gaz industriels français Air Liquide voit sa croissance s'accélérer avec le rachat annoncé mardi pour 13,4 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros) de son rival américain Airgas afin de créer un géant mondial du secteur.

Cette opération permet au groupe français de dominer le marché américain, dopé par la chute des prix de l'énergie particulièrement bénéfique à l'activité manufacturière. Il prend également la première place mondiale devant l'allemand Linde AG.

La fusion doit permettre à Air Liquide d'augmenter ses revenus dans le secteur des gaz industriels de près d'un tiers (30%), ce qui devrait faire passer son chiffre d'affaires combiné annuel à plus de 19 milliards d'euros. Par comparaison, Linde dégage un chiffre d'affaires d'environ 17 milliards d'euros.

Air Liquide a réalisé un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 14,5 milliards d'euros en 2014 et Airgas de l'ordre de 5,3 milliards de dollars (4,9 milliards d'euros).

«Cette acquisition renforce notre implantation géographique sur le solide marché américain et offre de fortes opportunités de croissance», a affirmé Benoît Potier, PDG d'Air Liquide, cité dans un communiqué.

«Rééquilibrer» le portefeuille

Air Liquide va notamment «rééquilibrer» son portefeuille en termes géographiques et de métiers, a souligné à l'AFP la directrice financière Fabienne Lecorvaisier.

«Cela va nous permettre de maîtriser toute la chaîne du gaz aux États-Unis comme nous le faisons en Europe», a-t-elle souligné.

Outre des synergies (économies, volumes et gains d'efficacité) estimées à 300 millions de dollars dans les deux à trois ans, la fusion Air Liquide-Airgas permet au groupe français de s'appuyer sur la bonne santé du marché américain dont la croissance moyenne atteint environ 4% par an, contre de 0 à 1% en Europe.

Air Liquide table ainsi sur une augmentation de 5% en moyenne de son chiffre d'affaires dans les cinq prochaines années, a assuré Mme Lecorvaisier.

Pour justifier cet optimisme, elle a confié que les recettes d'Airgas allaient être pérennisées. Ce groupe a grossi à coup d'acquisitions dans un secteur composé en majorité de petits acteurs indépendants.

Marché américain

Air Liquide entend poursuivre la consolidation du marché américain.

«La croissance d'Airgas s'appuie sur la croissance des volumes, qui est en ligne avec la production industrielle, l'augmentation des prix et des acquisitions. C'est une stratégie qu'on va poursuivre», a affirmé Mme Lecorvaisier.

Si les conseils d'administration des deux entreprises ont approuvé le rapprochement, celui-ci doit encore obtenir le feu vert des autorités de la concurrence, notamment des régulateurs américains.

Ce processus risque d'être long étant donné la position dominante de la nouvelle entité, a averti mardi Fabienne Lecorvaisier.

À Wall Street, le titre Airgas flambait de 29,08% à 137,08 dollars une quarantaine de minutes avant la clôture de la séance. Il a été suspendu alors que circulaient des rumeurs sur l'imminence d'une opération.

Les détails financiers prévoient qu'Air Liquide offre aux actionnaires d'Airgas 143 dollars par action, soit une prime de 34,6% par rapport au cours de clôture du groupe américain lundi. Selon Air Liquide, la prime s'établit à 50,6% par rapport à la moyenne du cours d'Airgas sur le mois écoulé.

Le groupe français prévoit de financer l'opération par un prêt relais, une augmentation de capital d'Air Liquide et une émission obligataire en dollars et en euros.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer