Wikipedia récompensé

Le fondateur de Wikipédia, Jimmy Wales, a été... (Archives La Presse)

Agrandir

Le fondateur de Wikipédia, Jimmy Wales, a été récompensé par le roi d'Espagne, vendredi.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Oviedo, Espagne

Le roi et la reine d'Espagne ont remis vendredi au fondateur de l'encyclopédie collaborative et gratuite Wikipédia, forte de 37 millions d'articles en 288 langues en ligne, le prix Princesse des Asturies de la Coopération internationale.

«Nous récompensons une idée brillante et généreuse, une manière de travailler symbole universel du travail en équipe et beaucoup plus qu'une simple accumulation de données», a déclaré le roi Felipe VI lors de la cérémonie en présence de Jimmy Wales, l'homme d'affaires américain qui a fondé Wikipédia en 2001.

Ces prestigieux titres sont décernés chaque année depuis 1981 par la fondation du même nom, récompensant des personnes ou des institutions pour leurs travaux d'envergure internationale dans diverses catégories comme les arts, les sciences, et le sport. Ils sont ensuite remis lors d'une cérémonie à Oviedo, dans la région des Asturies (nord).

En récompensant Wikipédia, le jury avait salué cet «important exemple de coopération internationale, démocratique, ouverte et participative, auquel collaborent des milliers de personnes de toutes nationalités, ayant réussi à mettre la connaissance universelle à portée de tous, à l'instar de l'esprit encyclopédiste du XVIIIe siècle».

Créée en 2001 par l'Américain Jimmy Wales, Wikipédia est le sixième site mondial en termes de fréquentation. Dirigé par Wikimedia Foundation, une fondation à but non lucratif, il emploie quelque 200 personnes et ne vit que de dons.

Le prix de la Coopération internationale avait été remis en 2014 au programme d'échange éducatif Fulbright, supervisé par le gouvernement américain et présent dans 150 pays. Par le passé, la Fondation avait aussi récompensé la société Max Planck pour ses avancées scientifiques et le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Chaque lauréat repart avec un prix de 50.000 euros (environ 72 493 $ CAD) et d'une sculpture conçue par l'artiste Joan Miro.

Vendredi soir, le roi a aussi remis le prix Princesse des Asturies de littérature à l'écrivain cubain Leonardo Padura et celui des arts au réalisateur Francis Ford Coppola. L'économiste française Esther Duflo, du prestigieux MIT (Massachusetts Institute of Technology) aux États-Unis, a été récompensée en sciences sociales pour ses travaux visant à démonter les mécanismes de la pauvreté.

Jusqu'en 2014, le prix était celui du Prince des Asturies, mais depuis que Felipe a accédé au trône, en juin, il décerne le prix Princesse des Asturies, titre revenant désormais à l'héritière Leonor, neuf ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer