Campus Germain-Désourdy : un site rassembleur tourné vers l'avenir

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) Situé dans un secteur névralgique de la municipalité de Bromont rue John-Savage, le Campus Germain-Désourdy est au coeur de l'évolution de la ville depuis une quarantaine d'années. Avec tous les projets qui sont dans les cartons, pas de doute que la popularité du site à vocation sportive et récréative sera grandissante.

De prime abord, le Campus Germain-Désourdy est associé à la pratique du tennis et du soccer. C'est d'autant plus vrai depuis l'inauguration, l'an dernier, de terrains synthétiques où convergent des dizaines d'adeptes du ballon rond. Mais n'allez pas croire que l'endroit n'a que ça à offrir. Il est aussi possible d'y pique-niquer ou simplement d'y faire une petite pause durant une escapade à vélo en sillonnant le vaste réseau cyclable à proximité - la piste l'Estriade faisant partie de la Route verte, entre autres. Les amateurs de course à pied y trouvent également leur compte.

Historique

La pierre angulaire du développement du parc municipal a été la construction de l'aréna, en 1975. «Le Campus a pris forme en même temps que l'aréna, qui est là depuis l'époque des Olympiques (Montréal en 1976). C'est d'ailleurs ce qui a justifié sa construction. La vision à l'époque était d'acquérir les terrains, de façon à y aménager des infrastructures: l'école primaire (La Chantignole), la bibliothèque municipale scolaire. Et plus récemment, l'ajout de courts de tennis et d'un terrain de soccer synthétique», explique la mairesse Pauline Quinlan.

Le parc a été nommé en l'honneur du maire fondateur, Germain Désourdy, décédé le 30 avril 2007. «C'est un homme qui a été un artisan du développement de ce secteur de la ville, se remémore Mme Quinlan. C'était une belle façon de perpétuer son nom.»

Orientations

Outre la fête familiale annuelle bromontoise, le site sera le théâtre de nombreuses compétitions sportives, notamment l'International de soccer Jean-Yves-Phaneuf. La 38e mouture de l'événement se tiendra du 4 au 7 septembre à Bromont, Granby, Saint-Alphonse, Waterloo puis Saint-Césaire. Plus de 3800 joueurs répartis dans 250 équipes provenant du Québec, de l'Ontario et des États-Unis seront de la partie.

Plusieurs améliorations sont par ailleurs dans la mire de la Ville. Cette mise à niveau des infrastructures émane d'un travail concerté et de longue haleine. «En 2013, nous avons élaboré un plan directeur des parcs et sentiers pour Bromont. Il a été adopté en 2014. Il a alors été proposé d'avoir une vision commune pour l'aménagement du Campus Germain-Désourdy», fait valoir Annie Cabana, coordonnatrice des parcs et sentiers.

«On veut que le site devienne rassembleur pour la pratique d'activités sportives et récréatives, poursuit Isabelle Valois, directrice des loisirs et du développement touristique. Plusieurs événements s'y tiennent déjà, mais on veut qu'il y en ait encore davantage au cours des années à venir. L'endroit sera également très prisé des milliers de personnes qui visiteront Bromont durant les Jeux équestres mondiaux en 2018.»

Plusieurs nouveautés devraient donc voir le jour au cours des mois et des années à venir: des jeux d'eau, un chalet de parc avec une salle communautaire, un anneau glacé, des équipements d'exercice extérieurs puis l'ajout de mobilier urbain et de tables à pique-nique ne sont que quelques exemples. L'agrandissement de l'aire de stationnement ainsi que la construction de deux terrains de tennis supplémentaires sont aussi prévus, mentionne Mme Valois.

«L'endroit est génial, mais on veut renforcer le sentiment d'appartenance des Bromontois et des gens de la région envers le site, dit la directrice des loisirs. Et je crois qu'on a la bonne formule pour y parvenir.»

«On veut que le site devienne rassembleur pour la pratique d'activités sportives et récréatives. Plusieurs événements s'y tiennent déjà, mais on veut qu'il y en ait encore davantage au cours des années à venir», dit Isabelle Valois, directrice des loisirs et du développement touristique.

Tous les détails dans notre édition de samedi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer