Les paramédics reviennent à la charge

Les paramédics de Granby reviennent à la charge... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les paramédics de Granby reviennent à la charge et déplorent à nouveau le manque d'ambulances sur le territoire. Ils ont notamment apposé des affiches sur les ambulances pour sensibiliser la population à cette problématique.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Les paramédics de Granby reviennent à la charge et dénoncent à nouveau le manque d'ambulances. Selon le syndicat de ces travailleurs, aucune ambulance n'a été disponible pendant plus de 20 heures en septembre.

Des affiches ont été apposées sur les véhicules d'urgence pour déplorer la situation et sensibiliser la population à la problématique. « Notre objectif, ce qui nous tient à coeur, c'est la population », fait savoir Jean Papineau, président du syndicat de la Fraternité des travailleurs et travailleuses du préhospitalier du Québec (FTPQ), section Granby. 

Les paramédics ont dénoncé publiquement, en septembre, le manque d'ambulances sur le territoire et les répercussions que cette situation entraîne pour les patients. Depuis 15 ans, trois ambulances sont disponibles de jour et deux la nuit. 

Au cours du mois de septembre, il y a eu 23 heures où aucune ambulance n'était disponible à Granby, selon les données colligées par les travailleurs de Granby. Il s'agit de moments où les paramédics répondaient à des appels et que le territoire était à découvert. Si des appels étaient logés au 911 pendant cette période, des paramédics de l'extérieur de Granby étaient appelés à intervenir. 

Les paramédics de Granby disposent depuis quelques semaines d'un cahier de bord dans lequel ils sont invités par leur syndicat à noter toute situation déplorable.

 « Il y a une patiente qui a attendu 50 minutes à la suite d'une chute. Son mari de 83 ans l'a relevée et l'a mise dans son lit. Elle avait une fracture de la hanche, rapporte M. Papineau. Au niveau de l'aberrance, c'est le summum ! »

Rappelons que les paramédics ont également apposé des affiches « Granby en manque d'ambulances » dans les vitres des véhicules d'urgence afin de sensibiliser la population à la problématique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer