Besoins immenses, moyens limités

Le maire Pascal Bonin en compagnie du directeur... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le maire Pascal Bonin en compagnie du directeur du service de coordination du loisir, des arts, de la culture et de la vie communautaire, Patrice Faucher, lors du samedi matin du maire.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Le maire de Granby Pascal Bonin a abordé sans détour la question de la pauvreté, un sujet que selon lui «les autres villes évitent», lors de son samedi matin de discussion avec les citoyens.

Le coordonnateur au Groupe actions solutions pauvreté (GASP),... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Le coordonnateur au Groupe actions solutions pauvreté (GASP), Nicolas Luppens.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

«C'est un sujet important, dont les réalités sont visibles. Parfois, on évite d'en parler, mais c'est une erreur», a-t-il lancé à la vingtaine de personnes qui s'étaient déplacées pour l'occasion.

La rencontre s'est déroulée en deux temps. Le directeur du service de coordination du loisir, des arts, de la culture et de la vie communautaire, Patrice Faucher, a d'abord présenté les initiatives mises en place pour lutter contre la pauvreté. Par la suite, le coordonnateur du Groupe actions solutions pauvreté (GASP), Nicolas Luppens, a commenté la situation sur le terrain.

«On veut rendre le bonheur accessible à tout le monde. Mais on peut seulement l'offrir à la hauteur de nos moyens», a avoué M. Faucher d'entrée de jeu.

Selon ce dernier, malgré les gestes posés par la Ville pour faciliter la vie à ses citoyens les plus démunis, il est impossible de régler tous les problèmes. «On ne va pas niveler une montagne, image-t-il. On a beaucoup de leviers, mais il y a des limites à ce qu'on peut faire.»

Ce sont plus de 300 000$ qui sont accordés comme «rabais famille» par la Ville de Granby chaque année, affirme-t-il.

«Aussi, on va se le dire, à Granby, c'est pas plate. Des activités, gratuites en plus, il y en a ici. Ça permet aux gens de se sortir de l'isolement, de voir des gens et je crois que c'est une force ici», croit M. Faucher.

De son côté, Nicolas Luppens a louangé le travail de la Ville, «qui en fait beaucoup». «On voit une belle implication et on souhaite que ça puisse continuer», a-t-il mentionné.

Des manques

Le coordonnateur du GASP dit toutefois constater un manque cruel de logements sociaux et de travailleurs de rue sur le terrain. «Il faudrait doubler le nombre de travailleurs de rue sur le territoire. Ça permettrait à beaucoup de gens de se faire orienter. Ça ne coûte pas très cher et plusieurs témoignages nous démontrent des réels effets des travailleurs de rue», a-t-il affirmé.

Dans cet ordre d'idées, deux citoyennes ont demandé au maire de Granby pourquoi la Ville ne se dotait pas d'une politique habitation, elle qui vient de se donner une politique pour les aînés et la jeunesse. Elles ont cité l'exemple de Victoriaville, qui serait un modèle provincial en matière de logements sociaux.

Sans s'engager formellement, le maire Pascal Bonin a affirmé qu'il se pencherait sur la question en temps et lieu et qu'il se «préoccupe réellement des besoins des gens en situation de pauvreté».

Nicolas Luppens a expliqué que dans une recherche effectuée récemment auprès de gens démunis, 80% des répondants disaient consacrer plus de 30% de leur revenu mensuel à leur logement. «Puisqu'ils ne veulent pas se retrouver à la rue, les gens coupent dans d'autres besoins essentiels, comme l'alimentation», déplore-t-il. Il précise que 12% de la population sur le territoire vit dans la pauvreté ou sur le seuil, soit 10 700 personnes.

Tous les acteurs présents ont loué la collaboration entre la Ville et les organismes de la région.

Pour le mot de la fin, le maire Pascal Bonin a souligné que dans la région, les besoins sont immenses, mais les moyens, limités. «Par contre, j'aime mieux me concentrer sur 2-3 choses et les faire comme il faut, que d'en faire 10, mais tout croches», a lancé M. Bonin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer