Des mesures collées à la réalité des gens

Le ministre de la Famille, des Enfants et... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social est «très à l'écoute des députés et de leurs préoccupations», affirme le député de Shefford Pierre Breton.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Le ministère de la Famille, des Enfants et du Développement social, piloté par le ministre fédéral Jean-Yves Duclos, permet aux contribuables du comté de Shefford de bénéficier de retombées comprises entre 70 et 75 M$ par année.

C'est du moins ce que démontrent des calculs produits par l'équipe du député de Shefford, Pierre Breton, dont la teneur a été divulguée lors d'une entrevue exclusive à La Voix de l'Est, où le ministre concerné était d'ailleurs présent.

«Plusieurs mesures offertes par le gouvernement canadien collent à la réalité des gens d'ici et viennent combler leurs besoins», fait valoir le ministre Duclos, de passage à Granby.

Il s'agit avant tout de celle qui a le plus fait jaser dans les médias, soit l'Allocation canadienne pour enfants (ACE), qui est non imposable. Elle est offerte aux familles admissibles pour les aider à subvenir aux besoins de leurs enfants de moins de 18 ans, depuis 1er juillet 2016. «Ça aide de nombreuses familles à pouvoir finir du bon pied leur fin de mois», souligne M. Duclos, en précisant que la grande majorité des familles du comté de Shefford sont dans la classe moyenne.

«En se promenant dans la circonscription, plusieurs familles nous ont confié avoir pu se sortir d'une situation de pauvreté grâce aux mesures», se réjouit de son côté Pierre Breton. Il ajoute que le ministre Jean-Yves Duclos est «très à l'écoute des députés et de leurs préoccupations, en étant très compétent».

À l'autre bout du spectre, les ainés bénéficient de plusieurs mesures venant garantir leur qualité de vie à la retraite, ainsi que leur sécurité, avec notamment le Programme de la sécurité de la vieillesse qui offre trois prestations et le Régime de pensions du Canada. «Ce sont plus de 6000 aînés ici qui sont directement aidés, lance M. Duclos, qui avait visiblement fait ses devoirs. Avec une population qui est vieillissante, il fallait adapter nos mesures.»

«Plusieurs ainés décident de déménager ici parce que la qualité de vie est enviable. On le remarque avec la construction de résidences et nous sommes très heureux de les accueillir», indique M. Breton.

Réduction d'impôts

La réduction d'impôt pour la classe moyenne, alors que les plus nantis seront plus imposés, vient aider une grande proportion des gens de la région.

Rappelons-le, le taux d'imposition des revenus compris entre 45 282$ et 90 563$ diminuera de 1,5%. Pour les particuliers, cela représente un allègement fiscal moyen de 330$ par année, et pour les couples, de 540$. En contrepartie, le gouvernement augmentera l'imposition des revenus supérieurs à 200 000$ de29% à 33%.

«Les revenus des gens du99% ont stagné depuis les 30 dernières années, alors que ceux du 1% ont augmenté. On voulait renverser la vapeur», affirme M. Duclos.

Pierre Breton précise que plus de 30 000 citoyens ont pu profiter de cette réduction.

Dans le futur, le ministre fédéral Jean-Yves Duclos assure qu'il se rapprochera de plus en plus des besoins et de la réalité des Canadiens et qu'il continuera de prioriser la classe moyenne. «On souhaite amener des mesures plus souples et inclusives [pour plusieurs programmes]», conclut-il.

Aucune annonce spécifique à la région et au comté de Shefford n'a été soulignée au cours de cet entretien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer