Vols d'armes à feu: six arrestations à Granby

Quatre perquisitions ont été réalisées et six personnes... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Quatre perquisitions ont été réalisées et six personnes ont été arrêtées à Granby dans le cadre de cette importante opération policière. Une arme à feu a notamment été récupérée dans un logement de la rue Mountain.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Six personnes ont été arrêtées et une arme à feu a été saisie lors de l'importante opération policière menée jeudi à Granby en lien avec quatre vols commis dans des boutiques de chasse et de pêche du Québec.

Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec, à la tête de l'opération, est débarqué à Granby à la suite d'une enquête sur des vols d'armes à feu commis cet été dans des commerces de chasse et de pêche, soit deux à Trois-Rivières, un à Magog et un à Roxton Falls.

L'investigation avait été initiée par le Service de police de Trois Rivières. En collaboration avec la SQ et la police de Granby, les enquêteurs ont pu établir des liens entre les vols perpétrés à la suite d'introduction par effraction dans les quatre commerces.

Une cinquantaine de policiers, dont des membres du Service de police de Granby, de la Régie de police de Memphrémagog, de l'Escouade régionale mixte (ERM) Granby, de l'ERM Estrie, ainsi que du Service de police de Trois-Rivières ont participé à l'opération. Le groupe tactique d'intervention a également été mis à contribution pour entrer chez certains suspects.

Quatre adresses visitées

Quatre adresses ont été visitées à Granby par les policiers, dont un logement de la rue Mountain. À cet endroit, une arme à feu a été saisie. Il s'agit de la seule arme retrouvée par les agents lors de l'opération.

Six personnes ont également été arrêtées en lien avec cette affaire. Trois d'entre elles, soit Jeffrey Chagnon-Mercier et Benjamin Desrosiers, âgés de 19 ans et Alex Leblanc, 18 ans, font face à des accusations criminelles en lien avec les vols. Leur comparution était prévue jeudi après-midi au palais de justice de Granby.

«L'enquête concernant la série d'introduction par effraction dans les commerces de chasse et pêche est toujours en cours. Il est possible que les informations recueillies aujourd'hui (jeudi) mènent à d'autres interventions policières ou permettent d'établir des liens avec d'autres événements», explique la sergente Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ en Estrie.

Soulagement

Un commerçant victime de cette série de cambriolages cet été s'est dit soulagé d'apprendre que les policiers avaient arrêté les responsables. «Que je suis content, a lancé l'homme qui a préféré conserver l'anonymat. On ne sait jamais dans quelles mains ces armes se retrouvent.»

Une dizaine d'armes de poing, c'est-à-dire des armes courtes de type pistolet, avaient été volées dans sa boutique. Les braqueurs avaient essayé de répéter leur crime quelques semaines plus tard, mais sans succès puisque les mesures de sécurité ont été renforcées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer