Le réaménagement du parc Pelletier terminé fin novembre

La transformation annoncée du parc Pelletier s'accélérera cet... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

La transformation annoncée du parc Pelletier s'accélérera cet automne avec l'installation du mobilier urbain, de la fontaine et des oeuvres d'art réalisées sur le thème des oiseaux.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Amorcée au cours des dernières semaines, la transformation annoncée du parc Pelletier devrait s'accélérer cet automne avec l'installation du mobilier urbain, de la fontaine et des oeuvres d'art réalisées sur la nouvelle thématique de l'endroit, les oiseaux. En principe, les travaux seront terminés vers la fin novembre, a affirmé le maire de Granby, Pascal Bonin.

Une enveloppe de 600 000$ a été prévue au budget 2016 pour ce projet, mais la facture totale pourrait se traduire par des économies de 30 000$ à 50 000$, laisse savoir le maire.

«On a même ajouté des toilettes, ce qui n'était pas prévu au début», souligne-t-il. L'aménagement de celles-ci a été réalisé dans le bâtiment situé en bordure du parc, à l'angle des rues Principale et Robinson. La Chambre de commerce Haute-Yamaska et région y a longtemps eu pignon sur rue, mais le local, vide depuis quelques mois, devrait prochainement avoir un nouveau locataire.

«Il va y avoir quelque chose d'annoncé avant la fin de l'année», laisse savoir Pascal Bonin. Il refuse toutefois de donner plus d'informations, pour le moment, sur le futur locataire des lieux.

La Ville de Granby a aussi reçu, en cours de route, une subvention de 43 062$ pour ce projet dans le cadre du programme de mise en valeur intégrée d'Hydro-Québec, note le maire.

Installation

Au cours de l'été, la réalisation des plans et devis pour la fontaine a été complétée. Lors de la dernière séance du conseil municipal, le contrat pour l'aménagement de l'infrastructure a par ailleurs été accordé au plus bas soumissionnaire, soit Les entreprises Berthier de Berthierville, au coût de 118 194$.

La Ville a dû revoir son plan de match pour la fontaine. Les deux appels d'offres qu'elle a lancés le printemps dernier pour la fourniture d'une fontaine se sont révélés vains. L'administration municipale a donc décidé de prendre une des oeuvres déjà prévue pour être installée dans le parc et de la transformer en fontaine. La partie mécanique a été développée par un ingénieur.

Étant donné la période tardive de l'année à laquelle les travaux devraient être exécutés au parc, la fontaine pourrait toutefois n'être pleinement opérationnelle qu'au printemps prochain, avance le maire.

Au total, sept types d'oeuvres d'art, portant toujours sur le thème des oiseaux (les oeufs, les maisons d'oiseaux - avec ou sans poteaux -, l'hôtel d'insecte, l'envol, la murale et les bancs de mosaïque) seront mis en place au parc en septembre et en octobre. Certaines oeuvres, comme les bancs de mosaïque et les maisons d'oiseaux, ont été réalisées par des artistes locaux, soit le groupe de l'Atelier 19.

Du nouveau mobilier urbain - certaines pièces viennent d'Europe - sera en outre mis en place, relève Pascal Bonin. L'objectif de ce parc revampé: attirer la faune ailée et en faire un lieu propice à l'observation d'oiseaux et à la relaxation des citoyens.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer