«On ne prend plus de chances»

Un imposant frêne blanc, fragilisé par la maladie,... (Alain Dion)

Agrandir

Un imposant frêne blanc, fragilisé par la maladie, a été abattu mercredi au parc Victoria. «On ne prend plus de chances», a déclaré le surintendant aux bâtiments, parcs et terrains de jeux à la Ville, Gaétan Belhumeur.

Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) La Ville de Granby a procédé mercredi à l'abattage d'un grand frêne blanc du parc Victoria qui démontrait des signes de maladie et de faiblesse. «On ne prend plus de chances», a déclaré le surintendant aux bâtiments, parcs et terrains de jeux, Gaétan Belhumeur.

ArborEco, le sous-traitant de la Ville en matière arboricole, a procédé aux travaux. Selon Gaétan Belhumeur, l'arbre était affecté par l'agrile du frêne, cet insecte nuisible originaire d'Asie qui fait des ravages en Amérique du Nord.

L'arbre avait déjà été repéré lors d'une précédente inspection du parc, explique le surintendant aux travaux publics. Son abattage a toutefois été devancé à la suite des événements survenus la semaine dernière au parc Miner, alors qu'un peuplier centenaire a chuté sur un chapiteau, sous le coup d'une microrafale. Pas moins de 19 personnes ont été blessées, dont certaines très sérieusement.

Habituellement, la coupe des frênes affectés par l'agrile doit être effectuée entre le 1er octobre et le 30 avril pour éviter la propagation de l'insecte ou de ses larves durant la saison estivale. Mais dans les circonstances, la Ville a décidé d'agir sans tarder. «L'arbre a été jugé dangereux», souligne Gaétan Belhumeur.

Le tronc, une fois au sol et débité en morceaux, laissait par ailleurs entrevoir que l'intérieur était creux et pourri.

Pas d'autres coupes

Le parc Victoria abrite d'autres frênes semblables et à proximité de celui qui a été abattu. Ces frênes blancs, dont l'espérance de vie peut atteindre 150 ans, figurent d'ailleurs sur la carte des arbres remarquables de la Ville de Granby.

Aucune autre coupe d'arbres n'est cependant prévue pour l'instant, selon le surintendant aux bâtiments, parcs et terrains de jeux.

Mardi, par mesure de sécurité, deux imposants peupliers du parc Miner ont été inspectés par un ingénieur forestier mandaté par la Ville. Mais celui-ci a jugé que les arbres étaient en santé et qu'il n'était pas nécessaire de les abattre.

Le parc Victoria, plus vieil espace vert de la Ville aménagé en 1900, jouit d'une bonne fréquentation. Des concerts en plein air y sont notamment présentés les dimanches d'été.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer