Chats errants: Granby octroie le contrat

La vétérinaire Anne-Marie Chassé a obtenu un contrat... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

La vétérinaire Anne-Marie Chassé a obtenu un contrat de la Ville de Granby, d'une valeur maximale de 15 000 $, pour la mise en oeuvre d'un programme de capture, stérilisation et relâche des chats errants.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) La Ville de Granby mettra en oeuvre le programme de capture, stérilisation et relâche (CSR) de chats errants sur lequel elle travaille depuis quelques mois. Un contrat, d'une valeur maximale de 15 000$ et d'une durée d'un an, a été accordé à la vétérinaire Anne-Marie Chassé.

Cette dernière est en quelque sorte à l'origine de ce projet pilote, puisqu'elle a contribué à la création du refuge Les Chatinérants avec une citoyenne amoureuse des chats, Lucie Jodoin. Mme Chassé a néanmoins obtenu le contrat de la Ville à la suite d'un appel d'offres de services, auquel son entreprise et quatre autres cliniques vétérinaires de Granby ont été invitées à répondre.

«Je ne chargeais pas cher et j'ai plein d'expérience», a lancé la principale intéressée mercredi.

Anne-Marie Chassé est prête à se mettre au travail. Mais elle affirme qu'il reste encore quelques détails à peaufiner, voire à clarifier, pour permettre la réalisation du programme de CSR. Par exemple, un délai de trois jours doit être respecté après la capture des chats errants pour permettre à la SPA des Cantons de s'assurer que le propriétaire du félin ne s'est pas manifesté. Qui va assurer les coûts de la pension des chats durant cette période, avant leur stérilisation? , se demande-t-elle.

La vétérinaire aimerait pouvoir agrandir sa clinique pour les conserver sous son toit, mais ses finances ne le lui permettent pas. Dans les circonstances, Mme Chassé souhaite la collaboration de la SPA.

Les coûts facturés par Anne-Marie Chassé à la Ville s'appliquent principalement aux actes posés (stérilisation, antibiotique, vaccin, vermifuge, euthanasie, identification, etc.), selon le sommaire décisionnel remis aux élus dont les médias ont obtenu copie.

Peu de comparables

Le maire Pascal Bonin affirme que le comité de sécurité publique, qui veille au contrôle animalier, a travaillé fort pour accoucher de ce projet. Selon lui, il y a peu d'exemples comparables dans le monde municipal.

«Ça a été plus long et plus ardu que j'aurais pensé», dit le maire. Selon lui, la réalisation du projet pilote devrait permettre de «mesurer l'impact» de la problématique des chats errants et de valider «si on va dans la bonne direction».

La vétérinaire Anne-Marie Chassé souligne qu'un réseau est déjà en place. Les Chatinérants n'a plus pignon sur rue, mais continue à favoriser l'adoption, entre autres par le biais de sa page Facebook, de certains chats et chatons. La Ville, elle, souhaite toutefois que les animaux soient relâchés après avoir été stérilisés.

Mme Chassé dit continuer à assurer les soins vétérinaires des chats capturés par les Chatinérants, mais elle n'est plus autant impliquée au sein de l'organisme.

En vertu du programme de CSR élaboré par la Ville, la capture ne sera pas permise à tout moment de l'année, mais plutôt de la fin mars à la fin juin et du mois de septembre à la fin octobre. Cela a pour but d'éviter que les animaux demeurent de longues heures dans les cages de capture lors des périodes de grands froids et de canicule, a expliqué le mois dernier le directeur du service de police, Marco Beauregard.

Anne-Marie Chassé croit, au contraire, qu'il serait possible d'assurer un suivi serré des cages de capture, et ce, à tout moment de l'année. Bref, dit-elle, «c'est un peu compliqué, mais c'est mieux que rien». «On va faire avec», dit la vétérinaire.

La Ville de Granby se réserve le droit de mettre fin en tout temps au projet pilote, par voie de résolution.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer