La pente, un problème, selon les résidants de la rue Léger

Pour une deuxième soirée consécutive, la salle du... (Julie Catudal)

Agrandir

Pour une deuxième soirée consécutive, la salle du conseil était pleine pour discuter du projet de la rue Léger.

Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Avec un degré d'inclinaison de 7,3%, la pente de la rue Léger est trop prononcée pour y aménager une piste multifonctionnelle, a soutenu mercredi soir un citoyen, Albert Cattabriga, à l'occasion de la deuxième assemblée publique de consultation portant sur les travaux que la Ville de Granby prévoit effectuer dans cette rue.

À plusieurs endroits - comme en Australie, en Californie, en Angleterre ou à Toronto -, de tels aménagements ne sont pas envisagés sur des pentes excédant 5%, a ajouté le Granbyen en citant les recherches qu'il a effectuées.

«Toute analyse technique ou légale va conclure que cette piste est hors norme», a lancé M. Cattabriga.

Un ingénieur des services techniques de la Ville, Martin Cloutier, a cependant affirmé que le ministère des Transports du Québec recommande dans les circonstances d'élargir la piste multifonctionnelle dans la pente. Ce que la Ville a inclus dans son projet.

«Mondialement, on ne peut pas dépasser une pente de 5%... sauf à Granby», a raillé un citoyen, Réjean Choquet.

Pour une deuxième soirée consécutive, la salle du conseil était pleine. Plusieurs personnes présentes la veille se sont d'ailleurs présentées à nouveau pour manifester leur opposition au projet de la Ville. Celle-ci souhaite profiter de travaux de voirie et de prolongement de réseau d'aqueduc et d'égout dans la rue Léger pour y aménager une piste multifonctionnelle.

L'ajout de cette infrastructure, qui s'inscrit dans l'aménagement d'un réseau pour favoriser la mobilité active sur l'ensemble du territoire, est très mal reçu par les citoyens. Mercredi soir, les échanges étaient moins virulents, mais les questions, arguments et commentaires se sont à nouveau faits nombreux, de sorte que la rencontre s'est, une fois de plus, étirée sur plus de deux heures.

Boisé Miner

Comme l'a fait une autre citoyenne mardi soir, Albert Cattabriga a suggéré que la piste multifonctionnelle transite plutôt par la rue Long et le Boisé Miner, dont le terrain est déjà la propriété de la Ville.

Le directeur général de la Ville, Michel Pinault, a toutefois affirmé sans détour que cette hypothèse ne peut pas être retenue. Le Boisé Miner a d'abord un statut de réserve naturelle, avec des «milieux sensibles», a-t-il rappelé. Il serait aussi impensable de permettre à la machinerie d'y effectuer les travaux pour installer une telle infrastructure. Actuellement, les vélos ne sont pas permis dans le Boisé et il n'est pas envisagé d'y autoriser leur présence.

Si le maire Pascal Bonin a continué à défendre bec et ongles le projet de la Ville, il a cependant reconnu que le plan global de mobilité active, dévoilé aux citoyens à l'occasion de ces assemblées publiques de consultation, aurait dû être présenté avant.

Un résidant d'un autre secteur de la Ville, Pierre-Albert Morin, a bien tenté de se porter à la défense du projet, mais il n'a pas obtenu la faveur populaire. M. Morin a expliqué avoir fait en vélo le trajet que la Ville souhaite transformer en piste multifonctionnelle, la pente comprise. «Bravo!», ont ironisé des citoyens. «Demande une piste au maire, il va t'en faire une», ont lancé d'autres.

«Avec une piste, ça aurait été plus sécuritaire. Granby a l'occasion de se distinguer avec un réseau et on ne veut pas le faire», a déploré Pierre-Albert Morin.

Incluse dans un projet global de 2,7 millions$, la piste multifonctionnelle engendre des coûts de 170 000$, assumés à 100% par la Ville. Le règlement d'emprunt devrait être adopté lors de la séance du 4 juillet. Un registre sera tenu, à l'ensemble de la Ville, les 11 et12 juillet prochains. Plus de 1200 signatures seront nécessaires pour obliger le conseil municipal à décréter un référendum ou à refaire ses devoirs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer