Granby souhaite ouvrir les rues

Certaines rues se prêtent plus que d'autres aux... (Janick Marois)

Agrandir

Certaines rues se prêtent plus que d'autres aux jeux libres.

Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Inspirée par Beloeil, la Ville de Granby étudiera la possibilité de mettre en place une mouture locale du projet «Dans ma rue, on joue». Le principe: permettre les jeux libres dans certaines rues choisies par les citoyens et répondant à certaines conditions.

Le maire Pascal Bonin a lancé l'idée sur sa page Facebook pour voir l'engouement que le projet susciterait. Avec 24 000 personnes atteintes en 24 heures, 196 partages et 451 mentions «J'aime», la réponse a été suffisamment convaincante, selon lui.

L'idée de jouer dans la rue peut sembler naturelle pour certains, mais la réglementation municipale ne va pas dans ce sens. Quiconque se fait intercepter par les policiers en train, par exemple, de jouer au hockey pourrait être passible d'une amende de75$ plus les frais, en vertu de l'article 141 du Règlement général.

Pascal Bonin dit avoir présenté le concept au conseil municipal lundi soir, lors d'une réunion préparatoire. Les élus ont accepté d'en étudier la faisabilité. D'autant plus que le projet s'inscrit en droite ligne avec la politique familiale, qui fait actuellement l'objet d'une mise à jour. «Avec les saines habitudes de vie et la mobilité active, je crois que ça cadre avec les valeurs qu'on prône», estime Pascal Bonin.

Ce n'est toutefois pas à court terme que les jeux libres seront à l'honneur dans certaines rues. La période de vacances ralentissant le processus, le projet sera analysé au cours des prochains mois, dit le maire. «Ça ne tombe pas dans l'oubli. C'est dans la machine», assure-t-il.

Pas partout

Pascal Bonin se fait toutefois rassurant: ce ne sont pas toutes les rues qui se transformeront en terrain de jeux. Comme à Beloeil, qui a mis en place ce projet pilote, un encadrement serré sera exercé.

«On ne fera pas ça sur la rue Simonds, par exemple. Il va y avoir un paquet de critères à remplir. Le mouvement citoyen va devoir être là aussi. Peut-être que je verrais ça, par exemple, dans certaines rues des terres Miner. Chose certaine, ça ne sera pas n'importe où, n'importe comment», dit le maire.

À Beloeil, les citoyens doivent proposer des rues qui répondent aux critères suivants: être une rue à caractère local (pas de collectrice, ni d'artère ou de boulevard); avoir un bon dégagement visuel pour les automobilistes (pas de courbe); avoir une faible densité de circulation (excluant ainsi le secteur commercial); posséder un éclairage public pour une visibilité en soirée; passer l'inspection de la rue effectuée par un représentant de la ville.

Le projet ne peut en outre aller de l'avant que si la Ville obtient l'adhésion d'au moins les 2/3 des propriétaires résidants de la rue, est-il précisé.

La Ville de Beloeil a mis en place un processus de validation des demandes via le comité de circulation incluant une signalisation routière adaptée et un code de conduite pour les participants, peut-on lire sur le site Internet de la ville. À ce jour, deux segments de rue (Loiselle et Rochon) ont obtenu le feu vert.

L'administration municipale de Beloeil s'est d'ailleurs vue remettre un prix récemment par le Carrefour action municipale et famille pour ce projet.

Pour et contre

À Granby, certaines personnes ont néanmoins émis quelques réserves au sujet du projet sur la page Facebook du maire. «Je suis d'accord pour jouer dehors, mais de grâce pas dans les rues, mais bien dans nos nombreux parcs», a entre autres écrit Denis Poulin.

A contrario, d'autres semblent prêts à faire les démarches pour que l'idée prenne vie dans leur rue. «Nous avons la rue parfaite pour cela! Papineau entre Bourget et Reynolds», a lancé Amélie Dubois. Bref, un projet à suivre!

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer