Une occasion de promouvoir le partage de la route

Le président d'honneur du Tour du silence 2016... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le président d'honneur du Tour du silence 2016 de Granby, le député François Bonnardel, le président des Cyclones de Granby, Guy Racine, et la trésorière du regroupement de cyclistes, Liette Béchard, invitent tous les cyclistes à participer à l'événement, le 18 mai prochain.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Chaque année, des cyclistes se blessent ou perdent la vie sur les routes du Québec. Le Tour du silence, qui se déroulera à Granby le 18 mai, marque non seulement l'occasion de se rappeler les disparus, mais également de promouvoir le partage de la route.

«En 2014, il y a eu 11 décès. C'est 11 décès de trop», rappelle le député de Granby, François Bonnardel, qui oeuvre également comme président d'honneur du Tour du silence 2016 à Granby.

Le grand rassemblement se veut donc un moment pour rendre hommage aux cyclistes décédés, mais aussi pour faire la «promotion d'une utilisation conjointe du réseau», ajoute pour sa part Liette Béchard, trésorière des Cyclones de Granby, un regroupement de cyclistes responsable de l'organisation de l'événement.

Le partage de la route n'est pas toujours facile entre cyclistes et automobilistes. Certains reprochent aux premiers de ne pas respecter le Code de la sécurité routière tandis que les automobilistes sont montrés du doigt parce qu'ils roulent trop près des usagers à deux roues, par exemple.

«On a chacun notre part de travail à faire», estime le président des Cyclones, Guy Racine. Selon lui, la sensibilisation est faite auprès des membres de son regroupement pour assurer le respect de la loi.

Le Tour du silence, qui se déroulera simultanément dans plusieurs villes du Québec et outre-mer, est ouvert à tous les cyclistes, incluant les enfants. «On essaie de rejoindre le plus de gens pour que le message soit encore plus fort», dit M. Racine.

Distance à respecter

Dès maintenant, une distance minimale d'un mètre doit être respectée entre les voitures et les cyclistes pour éviter l'ouverture soudaine des portières.

À l'automne, le gouvernement du Québec souhaite poursuivre sa réforme en haussant la norme à 1,5 mètre sur les routes rurales. La Ville de Carignan n'a pas attendu: déjà, elle a installé des panneaux pour demander aux automobilistes de conserver cette distance avec les cyclistes.

Le député Bonnardel a d'ailleurs abordé la question avec le maire de Granby, Pascal Bonin, pour que cette mesure soit mise en place. Le maire a fait savoir que la demande sera étudiée.

Pour ceux qui souhaitent participer au Tour du silence, le rendez-vous est fixé dans le stationnement du parc Daniel-Johnson. Le départ sera donné à 18 h. Une boucle de 10 kilomètres dans les rues de Granby se déroulera en silence et sous escorte policière à une vitesse moyenne de 17 km/h. Le port du casque est obligatoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer