Dépôt d'une nouvelle demande d'aide financière pour le Centre aquatique

La version officielle des plans du futur centre... (Illustration fournie par la Ville de Granby)

Agrandir

La version officielle des plans du futur centre aquatique sera présentée aux citoyens d'ici quelques semaines, possiblement dans le cadre de la séance régulière du conseil le 6 juin.

Illustration fournie par la Ville de Granby

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) La Ville de Granby n'a pas l'intention d'attendre le lancement d'un nouveau programme d'infrastructures gouvernemental pour demander une subvention pour la construction du centre aquatique. Une résolution a été adoptée pour réitérer le désir de la Ville d'obtenir une aide financière relativement à ce projet dont les coûts sont estimés à 30 millions$.

En février dernier, la Ville a essuyé un refus à la demande de subvention qu'elle a logée en vertu du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives - phase III. L'enveloppe de ce dernier était cependant trop petite pour les nombreux besoins exprimés par les municipalités.

«Cette fois-ci, c'est différent, a expliqué le maire Pascal Bonin, au terme de la séance du conseil. On n'applique pas sur un programme, on lève la main et on dit: "si vous cherchez un projet, on est prêts."»

«Quand personne ne veut vous entendre, la seule façon d'avoir la parole, c'est de lever la main. C'est une autre technique. On signale par voie de résolution que nous sommes là et que nous sommes prêts», fait valoir le maire.

Cette nouvelle demande d'aide financière est adressée au ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT).

Le maire rappelle que «le gouvernement fédéral a des millions qui dorment à Québec» (dans le cadre du Fonds Chantiers Canada-Québec, qui n'a toujours pas fait l'objet d'une entente entre les deux paliers de gouvernement). Pascal Bonin croit par ailleurs que les multiples projets d'infrastructures des municipalités devraient être LE sujet des assises annuelles de l'Union des municipalités du Québec, qui doivent se tenir la semaine prochaine. «Je pense que les maires du Québec vont vouloir avoir une réponse. Il faut que les choses bougent», dit-il.

Présentation des plans

À Granby, la préparation des plans et devis du centre aquatique, dont la construction est prévue au parc Dubuc, est pratiquement terminée, affirme le maire. De sorte que la version finale du projet sera présentée aux citoyens d'ici quelques semaines, possiblement dans le cadre de la séance régulière du conseil, le 6 juin prochain.

«On arrive vers la fin. On va être prêts pour la mise en chantier», laisse tomber Pascal Bonin.

Ce dernier continue à craindre que les installations de l'actuelle piscine Miner ne fassent l'objet de bris importants qui pourraient inciter les élus à prendre des décisions difficiles, voire à envisager la fermeture, si des réparations trop coûteuses devaient s'imposer.

Le maire a fait cette affirmation lundi soir, car une dépense de 15 000 $ a été autorisée pour permettre le remplacement du bain vapeur des femmes.

«Là, c'est une somme de 15 000 $ et on n'a pas commencé la construction, c'est correct. Mais le conseil s'en va vers des choix extrêmement difficiles. Je pense que la résolution de ce soir (lundi) pour demander la subvention est très appropriée. Je souhaite de tout coeur n'avoir jamais de choix déchirant de fermeture de piscine à faire. On le voit, on a une installation en très piètre état», dit le maire Bonin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer