Soirée Ludikafé: fous de jeux!

Le comédien Normand D'Amour, grand passionné de jeux... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le comédien Normand D'Amour, grand passionné de jeux de société, a participé à la deuxième soirée Ludikafé organisée à Granby vendredi.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Ludique. C'est le mot qui convient pour décrire la soirée de vendredi au cours de laquelle 76 personnes, réunies au Café de la brûlerie, ont joué à des jeux de société à Granby. Les convives de tous âges ont pu profiter des conseils judicieux du carré d'As derrière le concept de Ludikafé.

L'événement en était à sa deuxième édition. Le concept est semblable à celui des pubs Randolph et Colonel Moutarde, à Montréal, où des sommeliers en jeux de société proposent aux clients des jeux qu'ils pourraient aimer selon leurs goûts et leurs envies du moment. Que ce soit tous les joueurs contre le jeu, dans un style coopératif, ou qu'on parle d'un jeu de dés ou de cartes, il y en avait pour tous les goûts.

Les sommeliers et organisateurs, Yves Phaneuf, Gabriel Plante, Sébastien Martin et Robert Boisvert, avaient également comme rôle d'expliquer les règles en quelques minutes. Ils avaient apporté environ 120 jeux de leurs collections personnelles.

Pendant dix ans, Yves Phaneuf, rejoint bientôt par Gabriel Plante, a organisé des journées de jeux de société dans une ancienne école primaire. L'événement s'est ensuite transporté à La Grillade avec 200 joueurs réunis en une fin de semaine. Ces week-ends annuels, précurseurs de plusieurs événements du genre ailleurs en province, ont dû s'arrêter en 2012, par manque de temps.

Un soir

Aujourd'hui, les organisateurs ne sont pas prêts à se lancer dans un restaurant-bar ludique comme ceux qu'on retrouve à Montréal, Québec ou Ottawa puisqu'ils ne sont pas certains qu'un tel lieu pourrait rouler à temps plein à Granby. Le compromis choisi? Organiser une soirée par deux mois en collaboration avec un restaurant pour offrir nourriture et boisson.

Le concept ressemble quand même aux pubs existants. Ce qui n'est guère surprenant lorsqu'on sait que l'un des organisateurs, Yves Phaneuf, est un ami de Normand D'Amour, le comédien copropriétaire du Randolph et grand passionné de jeux de société. C'est d'ailleurs là qu'ils se sont rencontrés à la remise des Trois Lys, prix qui récompense les meilleurs jeux.

«Je l'ai invité souvent à mon chalet pour des fins de semaine de jeux de société», raconte le comédien, invité pour l'occasion à venir jouer. Lui-même compte une impressionnante collection de... 300 jeux. «Je joue depuis que j'ai 10 ans. J'ai des règlements sur ma table de chevet!»

Respect

Un menu expliquant le déroulement de l'événement et son code d'éthique avait été réalisé expressément pour la soirée. Celui-ci sert, notamment, à éviter que les jeux soient abîmés par mégarde ou par inconscience. «En même temps, on assume les risques. On a chacun plusieurs jeux à la maison et ces jeux-là dorment s'ils ne sont pas utilisés, explique Gabriel Plante. À la première édition, on a vérifié tous nos jeux et c'était numéro un.»

L'industrie des jeux de société est en perpétuelle croissance. Depuis environ 10 ans, il y a une recrudescence constante du nombre d'amateurs et de passionnés de jeux de société au Québec, constate M. Plante, alors que la popularité a toujours été grande en Europe. Pas étonnant que tous les billets de la soirée Ludikafé se soient tous envolés deux semaines avant sa tenue. Il s'agit d'un moment privilégié pour se rencontrer, discuter et jouer. «Personne n'est assis tout seul dans sa chambre devant la télé ou un iPad», illustre Normand D'Amour.

Une telle soirée se veut également une occasion de découverte. Le choix est grand en matière de jeux dans un magasin spécialisé. En découvrant et en essayant des jeux, les participants ont ainsi une idée de ce qu'ils aiment ou aiment moins et peuvent acheter par la suite, en plus d'apprendre déjà les règlements.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer