Nouvelle vocation pour la nef du Centre Saint-Benoit

La Corporation de développement communautaire de la Haute-Yamaska,... (Alain Dion)

Agrandir

La Corporation de développement communautaire de la Haute-Yamaska, dirigée par Sylvain Dupont, pilote un projet visant à transformer la section nef du centre communautaire Saint-Benoit en salle multifonctionnelle.

Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) La Corporation de développement communautaire (CDC) de la Haute-Yamaska veut transformer la section nef du Centre Saint-Benoit en salle multifonctionnelle. La Ville de Granby est prête à y investir 500 000$, si une subvention équivalente est obtenue.

«Le 500 000$ n'était pas prévu, mais on a créé une réserve. Si la CDC réussit à avoir une subvention, on va être au rendez-vous. (...) Quand le milieu se lève et veut aller chercher des sous, c'est bien d'être partenaire avec lui», a commenté mercredi le maire de Granby, Pascal Bonin.

Les élus ont accepté à la dernière séance du conseil d'accorder cette somme au projet piloté par la CDC, déjà responsable du centre communautaire, mais à condition qu'elle obtienne une subvention de 500 000$.

Le projet est bel et bien sur les rails, a confirmé à La Voix de l'Est le directeur de la CDC, Sylvain Dupont. Une demande de subvention a été logée au Programme d'infrastructure communautaire Canada 150. En cas de refus, une demande pourrait être logée au Chantier d'économie sociale, dit-il.

Selon M. Dupont, la salle multifonctionnelle visée pourrait accueillir autant des colloques, formations, galas et autres réunions que des conseils de quartier ou des fêtes familiales. Bref, l'idée est de rendre cette salle accessible autant aux citoyens qu'aux milieux communautaire, économique, de l'éducation, de la santé, dit Sylvain Dupont. «Ça pourrait rapporter beaucoup à la communauté», estime-t-il.

Déjà, un besoin a été exprimé par des organismes pour une telle salle. Des membres de la CDC (AQDR, Autre Versant, Maison soutien aux aidants, Oasis Santé mentale, etc.) doivent aussi tenir des activités à l'extérieur du centre communautaire, faute d'espace.

Importants travaux

La Ville de Granby a déjà investi plus de 3,7 millions$ pour transformer l'église Saint-Benoit en centre communautaire, rénover la toiture, de même que les joints de maçonnerie, depuis qu'elle en a fait l'acquisition en 2008. Seule la portion nef, où avaient lieu autrefois les célébrations religieuses, est demeurée inchangée.

D'importants travaux de mise à niveau (portes et entrées extérieures conformes, système électrique, ajouts de salle de bain, rampe d'accès, éclairage, etc.) doivent ainsi être réalisés pour rendre la nef accessible, universellement, et conforme aux normes en matière de prévention incendie.

Pour offrir des services adéquats, la CDC doit en outre acquérir de l'équipement de sonorisation (consoles, haut-parleurs, filage), d'éclairage, d'ameublement (tables, chaises, porte-manteau, évier, comptoir, réfrigérateur) et d'entretien, est-il détaillé dans le descriptif du projet dont les médias ont obtenu copie.

L'objectif est également de miser sur le cachet unique de cet ex-bâtiment religieux pour en faire un endroit particulier. «On entend souvent dire qu'il manque de salles, qu'il n'y a pas assez de variété», fait valoir Sylvain Dupont, qui souhaite que les citoyens s'approprient de nouveau les lieux.

Sous-utilisée

Le maire Bonin estime pour sa part que la nef «est sous-utilisée par rapport à ce qu'elle pourrait être», alors que le centre Saint-Benoit, lui, connaît une fréquentation élevée.

S'il a également été question de transformer la nef de l'église Notre-Dame en salle multifonctionnelle, cela n'a toutefois rien à voir avec l'actuel projet du centre Saint-Benoit, dit le maire. «Il s'agit de deux axes très différents. Là, on parle d'un axe communautaire», précise-t-il.

Pascal Bonin reconnaît que des sommes importantes ont été nécessaires pour la réfection de l'ancienne église. «À 4 millions$, on aurait pu construire un beau bâtiment. Mais on ne peut pas changer le passé. Là, c'est rénové. Il reste juste la nef, ils ont besoin de l'espace et il y a un programme de subvention. On ne peut plus faire marche arrière», lance le maire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer