Incendie à Granby: une famille à la rue

Un incendie dans un appartement de la rue... (photo Christophe Boisseau-Dion)

Agrandir

Un incendie dans un appartement de la rue Massé a donné lieu à un important déploiement de services d'urgence, mercredi vers 17 h.

photo Christophe Boisseau-Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Une famille habitant un immeuble de 32 logements se retrouve à la rue, après qu'un incendie a pris naissance dans une de ses chambres, mercredi vers 17 h, au 315, rue Massé, à Granby.

«Ce qu'on m'a raconté, c'est qu'ils écoutaient la télé et que le détecteur de fumée s'est mis en fonction, a relaté le directeur du service des incendies de Granby, Pierre Lacombe, rencontré sur place. Ils sont allés vers les chambres et quand ils ont ouvert une des portes, c'est là qu'ils ont vu la fumée qui sortait. La dame a sorti les enfants, elle est retournée à l'intérieur pour chercher quelque chose et elle est ressortie.»

Les trois enfants, tous âgés de moins de 10 ans, étaient déstabilisés, mais ils n'ont pas été blessés. Ils ont été confiés aux soins d'amis de la famille, dans l'immeuble voisin, Place Massé. La dame a été transportée à l'hôpital pour y traiter un choc nerveux, ajoute M. Lacombe.

Les pompiers sont rapidement arrivés sur les lieux et, compte tenu du nombre de logements, la situation a donné lieu à un important déploiement de services d'urgence. On parle d'entre 25 et 30 pompiers, de policiers qui ont aidé à l'évacuation de tous les appartements et de paramédicaux.

L'incendie a été confiné par les sapeurs dans une des chambres de l'appartement du rez-de-chaussée, limitant les dégâts. «Les pompiers l'ont éteint et se sont assurés qu'il n'y avait pas de propagation de l'incendie dans les logements latéraux et verticaux», mentionne Pierre Lacombe.

Au moment de mettre sous presse, le directeur du service des incendies estimait que la plupart des locataires pourraient réintégrer leur appartement dans la soirée. La Croix Rouge a été appelée pour prendre en charge les locataires qui ne pourraient pas dormir chez eux.

Outre la mère de famille en état de choc, personne n'a été blessé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer