Les mots d'ordre à la relâche: bouger et aller dehors!

Bouger et aller dehors sont les mots d'ordre... (Catherine Trudeau)

Agrandir

Bouger et aller dehors sont les mots d'ordre des familles rencontrées samedi par La Voix de l'Est.

Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Si la semaine de relâche est synonyme de vacances pour certains parents, pour d'autres, ces mots représentent un véritable casse-tête. Vaut mieux alors s'allier amis et membres de la parenté pour s'occuper des enfants.

Le Zoo de Granby offre des activités hors... (Catherine Trudeau) - image 1.0

Agrandir

Le Zoo de Granby offre des activités hors des sentiers battus aux familles.

Catherine Trudeau

Danick, 7 ans, a eu la chance de... (Catherine Trudeau) - image 1.1

Agrandir

Danick, 7 ans, a eu la chance de venir patiner avec sa mère, Amy Brown, son petit frère Julien et sa cousine, Olivia.

Catherine Trudeau

Amy Brown, de Lac-Brome, doit composer avec cette réalité puisqu'elle et son conjoint ne peuvent pas toujours prendre congé avec les enfants. «C'est un peu difficile, raconte-t-elle. Je prends deux journées de congé. Heureusement, il y a des activités partout et on essaie de trouver des gens pour les accompagner.»

Par exemple, la grand-maman gardera une journée. Il y aura une journée à Montréal, une autre au Zoo de Granby avec un ami. Elle aimerait que Danick, 7 ans, puisse aller à Grimpe et Partou avec un ami également.

Bouger et aller dehors sont d'ailleurs les mots d'ordre des familles rencontrées samedi par La Voix de l'Est. Lorsque nous les avons croisés, Amy se trouvait avec sa mère, ses fils Danick et Julien (2 ans) et sa nièce Olivia pour une séance de patinage sur l'anneau du parc Daniel-Johnson.

Mathilde, 9 ans, était elle aussi allée patiner. Elle passera du temps avec ses grands-parents et ses parents qui prendront quelques congés. Au programme des vacances: jouer dehors, glisser et patiner.

À l'ère de la technologie, il faut imposer des limites pour l'utilisation des tablettes électroniques, croit Judith Bernard. Sa plus grande, Laurie, le dit d'emblée: elle a hâte de pouvoir jouer sur la tablette. «Il faut contrôler les périodes et prioriser les activités extérieures. Il va faire doux, ça va être vraiment agréable», dit la maman.

Par contre, elle et son conjoint, Serge Goupil, devront se contenter de petites activités avec Laurie, 11 ans, et Chloé, 8 ans, puisque tous deux travaillent. Heureusement pour la famille, Mme Bernard a un service de garde à la maison et elle pourra, peut-être, compter sur les enfants pour lui donner un coup de main.

Vacances en famille

Pour son plus grand bonheur, Geneviève Dubé jouait dehors avec ses trois petits-enfants, Mathilde, 11 ans, Antoine, 9 ans et Olivier Ménard, 7 ans. Elle gardait les enfants pour la fin de semaine pendant que les parents prenaient du temps pour eux.

«C'est une belle semaine agréable en famille, commente-t-elle. Je vais participer à des activités avec eux. Et ils vont au chalet au Lac-Bouchette avec des amis.» Raquette, motoneige, ski, les activités extérieures ne manqueront pas pour cette famille très active. «La semaine de relâche, ils en ont besoin, selon moi. Le papa est notaire et prend quatre jours et la maman prend la semaine au complet. Jouer dehors, ils adorent ça!»

«On prend congé! On en profite pour faire des activités en famille», fait savoir de son côté Karine Paquette, mère de trois enfants de 3, 7 et 10 ans. Son conjoint, ses enfants et elle sont venus visiter le Zoo de Granby avec des amis. Ils passeront quelques journées dans un chalet et visionneront peut-être un film au cinéma.

Rencontré au zoo, Daniel Majeau, de Saint-Gabriel-de-Brandon, a aussi trois enfants âgés de 4, 8 et 11 ans.

Alors, des projets pour la relâche?

«On pense peut-être aller faire un tour à l'Aquarium de Québec et aller voir l'hôtel de glace», énumère le papa. Ce dernier se considère chanceux d'être travailleur autonome et que sa conjointe soit à la maison. Déneigeur, il peut embarquer les enfants à tour de rôle dans le tracteur, raconte-t-il.

La situation est semblable pour Véronique Salois, maman à la maison, et Luc D'Anjou. M. D'Anjou en profite pour prendre une journée de congé et se gâter en passant du temps en famille.

La petite Élodie se réchauffait dans le chalet des patineurs au parc Daniel-Johnson au moment du passage du journal. Elle ne savait pas vraiment ce qui l'attendait durant la semaine de relâche. Ses parents ont préféré ne pas dévoiler leur jeu afin d'éviter de créer des attentes, mais il y aura peut-être du ski et encore du patin, si la météo le permet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer