Famili-Neige: un pied de nez à El Niño

Le tennis sur glace, une nouveauté de cette... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le tennis sur glace, une nouveauté de cette année, a séduit plusieurs curieux au parc Daniel-Johnson.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Le lac Boivin était blanc de neige. Aucun patineur ne se trouvait sur la surface gelée, malgré le déroulement de l'événement Famili-Neige, samedi. Toutes les activités qui devaient s'y dérouler ont été déplacées ailleurs dans le parc Daniel-Johnson. Du jamais vu. Les conséquences des températures douces depuis le début de l'hiver ne se sont toutefois pas fait sentir dans l'achalandage.

La glace du lac était assez épaisse pour les piétons, mais pas assez pour supporter la machinerie nécessaire pour tracer les sentiers et les espaces de hockey.

«Comme ça n'a même pas gelé avant 2016... On a toujours gardé espoir que le lac soit prêt, mais on avait prévu des plans B pour les terrains de tennis sur glace, le hockey avec les Inouk et le curling», indique Mathieu St-François, coordonnateur de la Famili-Neige.

L'événement tel qu'il est fête ses cinq ans. «C'est la première année que le lac est fermé depuis que je fais la Famili-Neige. Michel, qui prépare les glaces depuis 25 ans, a dit que c'est la première fois qu'à cette date-ci, le lac n'était pas ouvert. C'est un hiver El Niño aussi.»

Toutes les activités de la première journée ont eu lieu sans problème grâce à une bonne dose de débrouillardise. Des voyages de neige, amassée par Granby au fil des bordées de l'année, ont été nécessaires pour faire les rampes de la compétition amicale de planche à neige. Au fond du parc, sur les terrains de soccer, il y avait des espaces glacés pour le hockey avec les Inouk et le tennis sur glace.

Tennis sur glace: un défi

Cette dernière activité était d'ailleurs une nouveauté et méritait le déplacement. «Une collègue m'avait envoyé une vidéo et m'a dit que ça serait bien d'avoir ça. J'ai appelé le président de Tennis Granby, qui m'a référé à son responsable et, en 30 minutes, c'était réglé. Ce ne sont pas de vrais matchs. Le challenge est de jouer au tennis et de patiner en même temps. Les gens qui ont essayé m'ont dit que c'était vraiment le fun», a indiqué M. St-François.

Le directeur général de Tennis Granby, Norman Rothsching, était ravi du succès de l'activité, qui n'avait jamais eu lieu auparavant. L'après-midi a été un feu roulant, même les Inouk ont essayé.

«C'est ma première fois aussi», confie M. Rothsching. Le jeu de pied est évidemment différent et le centre de gravité plus bas force les joueurs à plier les genoux, ce qui est un excellent exercice pour les joueurs de tennis qui négligent cette position, ajoute-t-il.

«J'ai l'impression que c'est le début de quelque chose, analyse Mathieu St-François. Est-ce qu'un jour il y aura un tournoi de tennis sur glace?» L'avenir nous le dira.

Compétition amicale

Pendant un peu plus d'une heure, une poignée de personnalités de divers milieux se sont aussi prêtées au jeu d'un tournoi, la Coupe Famili-Neige, qui en était à sa première édition.

François Bonnardel, député de Granby, Julie Bourdon, conseillère municipale, David Lapierre, entraineur des Inouk du hockey, Michel Tassé, journaliste à La Voix de l'Est, Valérie Brodeur, directrice générale de Vie culturelle et communautaire, Sylvain Dupont, directeur général de la Corporation de développement communautaire, Ugo Giguère, de Granby Express et Marie-Ève Dupré de la station M-105, ont réalisé plusieurs petites épreuves.

Jeux d'adresse au hockey, baseball, course à relais et curling leur ont permis de voir quelques activités offertes durant l'événement. «On voulait leur faire vivre l'événement. Le monde aime ça des personnalités publiques qui se prêtent au jeu. Ils ont eu beaucoup de plaisir.» C'est finalement David Lapierre qui a gagné le tournoi.

L'événement Famili-Neige reviendra samedi prochain pour sa deuxième journée d'activités. Encore une fois, des nouveautés sont à l'horaire. Il y aura aussi un feu d'artifice, à 17h, qui clôturera l'édition 2016.

Des personnalités publiques ont participé à un tournoi amical, dont la finale était une partie de curling. David Lapierre, entraineur des Inouk, a gagné la compétition.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer