Le pont Patrick-Hackett sous les projecteurs

Le marquage déficient aux intersections du pont Patrick-Hackett... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le marquage déficient aux intersections du pont Patrick-Hackett a fait réagir le maire Pascal Bonin.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Le marquage aux intersections du pont Patrick-Hackett a été bâclé. Les lignes et les flèches au sol ne paraissent plus quelques mois après la réalisation des travaux. Le maire de Granby Pascal Bonin se dit insatisfait de la situation.

La circulation sur le pont Patrick-Hackett qui surplombe... (Archives La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

La circulation sur le pont Patrick-Hackett qui surplombe la rivière Yamaska a été au coeur d'une bonne partie du Samedi matin du maire.

Archives La Voix de l'Est

La circulation sur le pont surplombant la rivière Yamaska a été au coeur d'une bonne partie du Samedi matin du maire. Panneaux d'arrêts, synchronisation des feux de circulation et avancées de trottoir ont été abordés par les citoyens au cours de la rencontre.

Pascal Bonin a toutefois prévenu qu'il ne faut pas que Granby devienne la ville des avancées de trottoir, une technique utilisée pour ralentir le trafic, mais qui connaît son lot de défaut.

Il a néanmoins fait connaître ses préoccupations à la suite des travaux réalisés pour améliorer la fluidité de la circulation autour du pont Patrick-Hackett. Les indications ne sont pas claires, estime-t-il, malgré le nouveau recouvrement d'asphalte visant à rendre le marquage plus visible. 

«J'ai une grande insatisfaction du marquage qui a été fait, a-t-il lancé à l'assemblée composée d'une quinzaine de citoyens. On ne voit même plus les lignes. Au printemps, je veux que le marquage soit refait.» 

La Ville de Granby est par ailleurs en négociations avec la firme qui a effectué les travaux afin de résoudre le problème. «On a fait une retenue sur le paiement», a indiqué le maire Bonin. 

L'auteure de ces lignes a eu l'occasion d'observer la circulation sur la rue Denison Est, à l'intersection de la rue Mountain. Comme il y a maintenant trois voies vers l'ouest, dont une pour tourner à gauche sur la rue Mountain, nombreux sont les automobilistes à rouler à sens contraire sur cette dernière pour se diriger vers Shefford.

Un autre conducteur était aussi dans la voie centrale pour tourner à gauche alors qu'elle est réservée pour les automobilistes qui poursuivaient leur chemin vers Denison Ouest, malgré un panneau d'affectation des voies. Cependant, on voit toujours les anciennes lignes de signalisation, ce qui porte à confusion.

Nouvelle formule

La formule des Samedis matin du maire pourrait par ailleurs changer bientôt. Le maire Bonin a indiqué vouloir partager cette rencontre avec des conseillers, qui lui ont fait savoir leur intérêt. Il voudrait aussi recevoir des invités spéciaux à l'occasion.

La rencontre mensuelle pourrait également devenir mobile et se déplacer d'un lieu à l'autre à travers la municipalité, par exemple dans les locaux de Vie culturelle et communautaire ou encore à l'usine de filtration des eaux.

«J'aimerais ça donner la chance aux citoyens de voir comment ça se passe. On a 84 bâtiments à la Ville de Granby. Il n'y a pas de limites, mais la transformation doit se faire avec vous», a lancé Pascal Bonin aux citoyens.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer