Donner une voix aux régions

Le député de Shefford, Pierre Breton et le... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le député de Shefford, Pierre Breton et le secrétaire parlementaire pour le ministre des Finances, François-Philippe Champagne.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Une vingtaine d'acteurs issus de différents secteurs de la région ont pu faire valoir leurs attentes, leurs préoccupations et proposer leurs idées vendredi à l'occasion d'une consultation pré-budgétaire en compagnie du député libéral de Shefford, Pierre Breton. Granby est l'une des 20 villes canadiennes où la tournée de consultations s'est arrêtée.

«C'est important que le Québec, que les régions aient une voix dans le prochain budget. Je suis content de voir la prospérité qu'on retrouve à Granby et dans la région de la Montérégie», a fait savoir François-Philippe Champagne, secrétaire parlementaire pour le ministre des Finances, au terme de la consultation publique.

Une vingtaine d'acteurs issus notamment du milieu communautaire, des affaires, des arts, de la santé, de l'éducation et des finances étaient réunis à la salle du conseil municipal de Granby, vendredi, pour partager leurs préoccupations, mais également soumettre leurs propositions en vue de la préparation du prochain budget fédéral.

«C'est sans précédent. Dans nos consultations, nous avons une table diversifiée où on écoute les gens à travers le pays. Partout où je suis allé, il n'y a pas de chaise vide. (Il faut) prendre le temps d'écouter et de prendre le pouls. Il y a de très bonnes idées qui sont sorties ici», ajoute M. Champagne.

«La région de Granby, c'est une zone entrepreneuriale, renchérit-il. Ça va assez bien ici, a constaté le secrétaire parlementaire. Ce qu'on a obtenu ici, c'est de meilleures pratiques qu'on pourrait prendre, notamment en éducation. On a aussi parlé de faire contribuer des gens sous-représentés dans les emplois. C'est une discussion riche en idées ce matin (vendredi).»

Certains organismes ont déposé un mémoire. C'est notamment le cas du Groupe actions solutions pauvreté (GASP) qui a remis son mémoire Engagements du Parti libéral du Canada: des investissements ambitieux attendus en matière de lutte à la pauvreté et à l'itinérance. Les besoins locaux en matière de logement social, d'itinérance et de sécurité alimentaire y sont notamment précisés, tout comme les attentes du GASP.

Granby est l'une des 20 villes canadiennes à avoir reçu la visite d'un membre du cabinet du ministre des Finances dans le cadre des consultations. «C'est une belle opportunité qu'on a, estime le député de Shefford, Pierre Breton. La parole était à eux. Il y a des choses extraordinaires qui sont ressorties. Les gens ont beaucoup d'opinions dans toutes les sphères d'activités.»

Plus de 120 000 personnes à travers le pays ont été entendues. La tournée est terminée, mais il est encore possible de participer en soumettant ses propositions via le site internet du ministère des Finances. Un rapport sera ensuite préparé à l'attention du ministre des Finances en vue de la préparation du budget qui sera présenté en mars.

«Le défi qu'on a est de faire des investissements intelligents. Oui, le prix du baril (de pétrole) est bas. Oui, le dollar canadien est bas, mais c'est aussi un moment de penser à comment on peut investir en innovation, en productivité. Comment peut-on favoriser les exportations? Comment nos infrastructures peuvent être plus vertes? , énumère M. Champagne. Un pour cent de croissance économique, c'est20 milliards de plus en recette fiscale.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer