Le plaisir du soccer pour la cause

Une équipe de La Voix de l'Est (en... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Une équipe de La Voix de l'Est (en rouge sur la photo) a pris part au défi Je pars du bon pied. On voit notamment le journaliste Jonathan Gagnon en action!

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Le défi Je pars du bon pied, au profit de la fondation du même nom, a réuni 21 équipes et plus de 250 joueurs de soccer, ce week-end, au complexe Artopex pour une cinquième édition.

«On est quand même satisfaits, le tournoi commence de plus en plus à se faire connaitre», a commenté Paul Goulet, organisateur du tournoi.

Un engouement se crée d'année en année, selon Paul Goulet. «Les gens commencent à être habitués de venir jouer au soccer en début janvier, comme ça, ça devient un peu une tradition», croit-il.

Le but premier du tournoi, c'est que les joueurs aient du plaisir. «Oui bien sûr on fait ça pour la cause, mais le montant amassé n'est pas gigantesque. Il aide beaucoup, mais c'est surtout pour le plaisir que ça revient», explique Paul Goulet.

 «Ç'a permis de faire passer la tourtière, la dinde et la tarte au sucre», a lancé à la blague M. Goulet.

L'événement sert à recueillir des dons pour la Fondation Je pars du bon pied, l'ancienne Fondation du maire de Granby. «L'argent amassé servira à acheter des espadrilles et des bottes d'hiver pour les enfants plus défavorisés», indique Paul Goulet.

Auparavant, l'événement était connu comme le tournoi «Défi entreprise d'hiver», mais les organisateurs ont créé un événement distinct au profit de la Fondation Je pars du bon pied.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer