Violent incendie chez Remorquage Shefford

Un épais nuage de fumée noire était visible... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Un épais nuage de fumée noire était visible à partir de la rue Principale.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Un violent incendie faisait toujours rage vers 22h15 mardi chez Remorquage Shefford Boissonneault, rue de Gatineau, à Granby.

Les pompiers de Granby ont été assistés par... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Les pompiers de Granby ont été assistés par leurs collègues de Roxton Pond et de Saint-Paul-d'Abbotsford.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Au moment d'écrire ces lignes, on ignorait toujours la cause du brasier. Un épais nuage de fumée noire était visible à partir de la rue Principale.

«L'appel a été lancé vers 20 h 45. La bâtisse est faite en forme de "T" et ça a commencé dans la partie arrière. C'est un garage dans lequel il y aurait probablement des voitures, du gaz propane et plusieurs autres choses. Deux ou trois explosions s'en sont suivies», a expliqué le directeur du service des incendies de Granby, Pierre Lacombe, rencontré sur place. «La partie arrière est complètement démolie.»

La quarantaine de sapeurs mobilisés semblait toutefois en voie d'éviter une propagation vers la portion située du côté de la rue de Gatineau.

Selon un témoin rencontré sur place, les explosions auraient été entendues jusqu'à Saint-Paul-d'Abbotsford.

En fin de soirée, M. Lacombe disait avoir reçu des informations contradictoires quant à la présence d'une personne sur les lieux au début de l'incendie. Chose certaine, la présence policière était limitée et les agents ne semblaient pas en état d'alerte. Pendant ce temps, une quinzaine de personnes observaient la scène à distance.

Un appel d'entraide a été lancé aux pompiers de Roxton Pond et de Saint-Paul-d'Abbotsford. Puisque le secteur est dépourvu de bornes-fontaines, une poignée de camions-citernes ont, en alternance, assuré l'approvisionnement en l'eau.

Des employés d'Hydro-Québec ont également été dépêchés sur lieux afin de couper l'électricité par mesure de sécurité. Le montant des dommages n'était pas connu au moment de mettre sous presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer