Fondation du CHG: 400 000$ des caisses Desjardins

André Larocque, dg de la Fondation, Serge Laflamme,... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

André Larocque, dg de la Fondation, Serge Laflamme, dg de la caisse Desjardins de Granby-Haute-Yamaska, Pierrette Grenier, présidente de la Fondation, Daniel Pelletier, président de la campagne de financement et Mario Gariépy, de Deloitte.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Granby) La Fondation du Centre hospitalier de Granby (CHG) est en voie d'atteindre l'ambitieux objectif de sa campagne quinquennale de financement de 10 M$. Une importante étape a été franchie, mardi, avec l'apport d'un don de 400 000$ des caisses Desjardins de la région.

«Lorsque la communauté s'associe pour soutenir une campagne majeure comme celle [de la Fondation], ça fait en sorte que les employés du centre hospitalier vont pouvoir bénéficier d'outils qui vont leur permettre d'être plus efficaces dans leur travail. Comme un caillou qui est lancé dans l'eau ne fait pas que tomber dans le fond du lac, a illustré en point de presse au CHG le directeur général de la caisse Desjardins de Granby-Haute-Yamaska, Serge Laflamme. Il crée des vagues qui sont persistantes et permettent aux gens de se développer.»

Ainsi, la somme de 400 000$ a été amassée au cours des trois dernières années par les membres de neuf caisses Desjardins du territoire: Ange-Gardien, Bedford, Brome-Missisquoi, Farnham, Granby-Haute-Yamaska, Morilac (Valcourt), Rivière Noire (Upton, Saint-Valérien et Roxton Falls), Saint-Césaire puis Waterloo.

Monter la barre

«Il y a deux ans, la Fondation lançait sa campagne majeure de financement. La plus importante de son histoire, a réitéré la présidente de l'organisation, Pierrette Grenier. Et nous avons fait un sacré bout de chemin depuis 2013.»

En février 2015, soit 15 mois après le lancement de sa vaste collecte de fonds, la Fondation du CHG avait recueilli 7,4 M$.

Rappelons que l'enveloppe de 10 M$ est répartie dans quatre grands axes: un montant de 3,4 M$ pour mettre en place une nouvelle unité de soins intensifs ainsi que pour le centre Mère-Enfant. L'aménagement d'une clinique en soins ambulatoires (3,5 M$). Une somme de 2 M$ pour renouveler des équipements en imagerie médicale. Puis 1 M$ pour l'ajout d'autres dispositifs spécialisés et la mise aux normes.

Le président du cabinet de la campagne, Daniel Pelletier, souhaite «monter la barre» bien au-delà du but fixé. À ce propos, il a profité de l'occasion pour annoncer que la Fondation vient de franchir le cap de 8 350 000$. «Les soins en santé, ça touche tout le monde dans la région, a-t-il dit. On a une belle liste de projets à réaliser et on est en ligne pour y arriver. On a besoin des gens plus que jamais pour atteindre notre objectif le plus vite possible et surtout le dépasser. On voudrait que le prochain président [de la campagne] n'ait pas la vie trop facile.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer