Un jeune de 20 ans dans un état critique

Un jeune homme de 20 ans repose entre... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Un jeune homme de 20 ans repose entre la vie et la mort après avoir heurté de plein fouet l'arrière d'une roulotte au volant d'un motocross.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Dunham) Un jeune homme de 20 ans repose dans un état critique après avoir heurté de plein fouet une roulotte en motocross sur la route 202 dimanche à Dunham.

La route 202 a été fermée jusqu'à environ... (Julie Catudal, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

La route 202 a été fermée jusqu'à environ 18h, le temps que les policiers de la Sûreté du Québec analysent la scène de l'accident.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Les policiers de la Sûreté du Québec ont reçu un appel peu avant 14h pour deux motocross qui circulaient avec imprudence dans un quartier résidentiel, rapporte le sergent Claude Denis, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Quelques minutes plus tard, alors que des policiers ratissaient le secteur à la recherche des deux motocyclistes, un nouvel appel a été fait à la centrale pour signaler un accident sur la route 202, non loin du poste de la SQ. Il s'agirait vraisemblablement de l'une des deux motos signalées plus tôt par des citoyens.

Le motocross circulait en direction du village de Dunham lorsqu'il a percuté la roulotte tirée par un véhicule. Le conducteur du véhicule, qui s'en venait en sens inverse, tournait au même moment dans une entrée privée. La moto s'est retrouvée dans le fossé de l'autre voie après l'impact.

Le jeune motocycliste de Bedford a été transporté à l'hôpital Brome-Missisquoi-Perkins où on craignait toujours pour sa vie, au moment de mettre sous presse. «Il devrait être transféré au CHUS», indique le sergent Denis. Si son état de santé s'améliore, il sera rencontré par les enquêteurs dès que son état le permettra.

«Tellement vite qu'on n'a rien vu»

Selon le propriétaire de la maison située en face du lieu de l'accident, c'est l'arrière de la roulotte qui a été frappé. L'impact a été suffisamment fort pour que l'essieu soit tordu, indique-t-il. La raison pour laquelle l'automobiliste entrait dans la cour avant de la maison est inconnue.

Dans le quartier résidentiel situé juste à côté de l'accident, des résidents confirment avoir vu deux motocross circuler à grande vitesse sur la rue de Montmagny vers 14h. «Ils ont passé tellement vite qu'on n'a rien vu», commente une mère de famille. Les deux conducteurs n'auraient d'ailleurs pas respecté les arrêts obligatoires.

Guy Sévigny et sa conjointe Brigitte Boucher remarquent que c'est très rare d'entendre des motocross passer rapidement dans le secteur, si bien que leur passage a étonné.

«On s'est dit que c'est drôle, la police est au coin de la rue, et il n'y a rien qui se passe, évoque pour sa part Michelle Larivière. On a les vus passer à toute vitesse!»

La vitesse pourrait avoir contribué à l'accident, note le sergent Denis, mais l'enquête menée par la SQ devrait permettre de faire toute la lumière sur les circonstances de l'accident. Un reconstitutionniste était sur place tout l'après-midi. La route a été fermée jusqu'à environ 18h.

En bref: arrêtés avec les facultés affaiblies

Un homme de Saint-Paul-d'Abbotsford devra se présenter devant un juge après avoir été arrêté en état d'ébriété, vers 19h30 dimanche.

Selon le sergent Roy, du service de police de Granby, «un camion de type pick-up a fauché un lampadaire devant le 1203, boulevard Industriel, à Granby. Un homme de 35 ans a été arrêté et transporté au poste afin de passer un alcootest. Le résultat est de plus de deux fois la limite permise.»

L'automobiliste n'a pas été blessé, mais son camion était trop accidenté pour qu'il soit saisi par la police. Son permis est suspendu pour 90 jours et il recevra une citation à comparaître. Le lampadaire a été brisé sous la force de l'impact.

Samedi, un homme de 30 ans a aussi été arrêté lors d'une interception de routine, vers 23h10, sur la rue Simonds Sud. Conduit au poste de police, le Granbyen a échoué l'alcootest avec un taux d'environ 120 mg d'alcool par 100 ml de sang. Son permis a également été suspendu et il a été libéré avec citation à comparaître.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer