Bilan de saison positif pour le parc de la Yamaska

«On ne peut pas croire qu'on est à... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

«On ne peut pas croire qu'on est à six kilomètres d'une ville, on se sent vraiment en pleine nature. Nous sommes très choyés de compter sur un tel patrimoine culturel ici», estime Hélène Plante.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Plus de 1800 personnes ont profité du soleil radieux de samedi pour sortir au parc national de la Yamaska, à l'occasion de la Journée des parcs nationaux du Québec.

Le projet de jeux d'eau entre dans sa... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Le projet de jeux d'eau entre dans sa deuxième phase, alors que des zones d'ombre sont ajoutées.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Cette affluence coïncide avec une saison estivale du tonnerre, au cours de laquelle les visiteurs ont toujours été au rendez-vous.

«La belle météo nous a bien aidés, c'est certain. Nous avons connu une augmentation de la clientèle cette année», se réjouit Hélène Plante, directrice de l'endroit.

Le réseau de la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) fonctionne sous forme de loterie pour l'obtention d'un terrain de camping. Les réservations s'ouvrent en plein hiver, et bien des campeurs attendent impatiemment le moment pour réserver.

Au parc de la Yamaska, on a connu un heureux problème: en cinq minutes, toutes les fins de semaine et les jours fériés affichaient complet, alors que l'endroit compte plus de 150 emplacements. «On est l'endroit qui s'est réservé le plus rapidement, raconte Hélène Plante. Durant l'été, on a eu un taux d'occupation d'environ 90%.»

Et pourquoi le parc est-il aussi populaire?

«On ne peut pas croire qu'on est à six kilomètres d'une ville, on se sent vraiment en pleine nature. Nous sommes très choyés d'avoir sur un tel patrimoine culturel ici», estime Mme Plante.

«On poursuit notre objectif d'améliorer notre expérience famille et d'être une destination familiale incontournable», poursuit-elle.

Des modules de jeu font foi de cette volonté. Aussi, nouveauté cette année, des jeux d'eau ont été installés, ce qui se révèle bien utile lorsqu'il est impossible de se baigner. «Le projet est en deux phases. Nous sommes maintenant à la deuxième, où nous allons installer des arbres de façon à faire de l'ombre», explique Hélène Plante.

Programmation diversifiée

À l'occasion de la Journée des parcs nationaux du Québec, les visiteurs ont eu droit à une programmation diversifiée.

Une excursion en rabaska a permis notamment aux participants d'en apprendre plus sur la création du réservoir Choinière. Deux départs étaient prévus, à 10 h 30 et à 13 h, mais un troisième a été ajouté à 15 h tant l'activité était populaire. «L'activité de 75 minutes est vraiment très agréable», souligne Mme Plante.

Rose Latulippe, avec ses rondes, ses chansonnettes et ses histoires, s'est chargée de l'animation pour la famille. Elle a maquillé allègrement les enfants.

Deux représentations de théâtre de marionnettes ont eu lieu, avec Yam le goéland et ses amis de la forêt, ainsi que Cassandra la salamandre, un autre rendez-vous familial.

En soirée, les visiteurs ont été conviés à un grand quiz familial, en compagnie de Pat l'orignal.

Tout au long de la journée, il a été possible de relever le Défi-nature en parcourant le sentier pédestre La Rivière. Le circuit Parc Parcours a permis aux gens de personnaliser leur visite tout en découvrant la richesse du territoire.

Alain Mochon a montré à La Voix de... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est) - image 2.0

Agrandir

Alain Mochon a montré à La Voix de l'Est l'une des stations de détection du longicorne brun de l'épinette, qui menace les forêts du Québec.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Un lieu de recherche

Les recherches et expérimentations scientifiques se poursuivent encore cette année sur le territoire du parc de la Yamaska.

«On est en partenariat avec des groupes de recherche, explique le responsable du service de la conservation et de l'éducation, Alain Mochon. Ils viennent sur notre site, qui est plutôt propice à ça, et ils documentent certains phénomènes reliés à la nature.»

Il pense en premier lieu à une équipe désireuse d'en savoir plus sur la maladie de Lyme, qui fait beaucoup de ravages cette année. «Ils sont venus pour en savoir plus sur l'incidence de la tique à pattes noires. Ils en ont collecté 44 en 2015. Sur le lot, une seule était porteuse de la maladie. Ça leur permet d'éliminer des possibilités», lance M. Mochon. L'analyse des tiques recueillies à l'été 2016 est pour sa part toujours en cours.

S'accrochant à ses hôtes à leur insu, la tique a propagé la maladie à une soixantaine de personnes à l'échelle de l'Estrie, selon des données rapportées dernièrement pour l'année 2016.

La Haute-Yamaska et Brome-Missisquoi sont particulièrement touchées, puisqu'elles accueillent la grande majorité de ces cas. Il s'agit de cas confirmés ou qui font l'objet d'une enquête.

Selon la directrice de la santé publique en Estrie, Dre Mélissa Généreux, 15 cas ont été répertoriés à Granby, 7 à Bromont et 6 à Cowansville. Quelques cas ont aussi été signalés à Dunham. «En proportion, cela fait de Bromont la ville la plus touchée par la maladie de Lyme», avait-elle indiqué début septembre en entrevue à l'hôpital de Granby.

Les personnes infectées sont ainsi deux fois plus nombreuses qu'à pareille date l'an dernier en Estrie. «Et 30 cas, c'était déjà beaucoup à nos yeux», avait rappelé Dre Généreux.

D'autres recherches

Le parc de la Yamaska a participé à d'autres recherches également.

Des stations de détection du longicorne brun de l'épinette, qui menace les forêts du Québec, ont été installées en 2015 et l'étude se poursuit en 2016.

Par ailleurs, le réservoir Choinière constitue un lieu d'arrêt incontournable pour plusieurs espèces d'oiseaux migrateurs. On peut y voir une dizaine d'espèces en une seule journée. Des ornithologues de la région sont ainsi venus les observer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer