Projet d'autopartage à Bromont

Bromont roule désormais électrique. La municipalité vient d'ajouter... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Bromont roule désormais électrique. La municipalité vient d'ajouter deux Chevrolet Spark (EV) dans sa flotte, par le biais du projet d'autopartage SauvéR.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) Le projet-pilote d'autopartage vient officiellement d'être lancé à Bromont avec l'arrivée à l'hôtel de ville des deux Chevrolet Spark électriques. L'implantation de bornes de recharge suivra au cours des semaines à venir.

«C'est un beau projet et on est très fiers qu'il se concrétise ici à Bromont. Les voitures sont en service pour nos urbanistes dès aujourd'hui (jeudi)», a indiqué à La Voix de l'Est le directeur général de Bromont, Jean Langevin.

Ce dernier chapeaute l'initiative qui s'échelonnera sur deux ans. Rappelons qu'en octobre, les élus bromontois avaient donné leur aval à l'acquisition par la Ville de deux petites citadines à motorisation électrique dans le cadre du projet d'autopartage SauvéR, de concert avec la Fédération canadienne des municipalités (FCM).

Outre Bromont, Nicolet, Rivière-du-Loup, Témiscouata-sur-le-Lac, Sainte-Julienne et Plessisville font partie du groupe restreint de localités participantes.

Bornes

L'enveloppe globale octroyée à Bromont dans le cadre du projet pilote, avec l'appui financier de la FCM par le biais du Fonds vert, est d'un maximum de 63 000 $, avait précisé au journal le président de la firme d'experts-conseils YHC Environnement, Yves Hennekens.

Cette somme inclut l'installation des équipements d'autopartage dans les véhicules et deux bornes de recharge (240 volts). L'une sera implantée à l'hôtel de ville. La municipalité doit trancher entre l'aréna ou le Centre culturel St-John pour l'autre, a mentionné M. Langevin.

Bromont devrait intégrer sous peu le programme Circuit électrique d'Hydro-Québec, qui vise l'électrification des transports à travers la province. Dans cette optique, deux bornes publiques de recharge devraient être ajoutées dans la localité.

Une sera installée à l'hôtel de ville et la municipalité envisage d'aménager une seconde dans le stationnement de l'église St-François-Xavier, rue Shefford.

Partenaires

Les deux Spark (EV) devraient être disponibles pour les partenaires de la municipalité au cours des semaines à venir. «L'entente avec les organismes de la communauté va se finaliser au plus tard au mois de mars», a précisé M. Langevin.

D'ailleurs, lors du passage de La Voix de l'Est à l'hôtel de ville, jeudi, la Ville s'apprêtait à tenir une rencontre en ce sens avec les représentants d'organismes locaux.

Le Centre national de cyclisme de Bromont, l'Office municipal d'habitation, le Musée du chocolat et les Amis des sentiers ont notamment démontré un intérêt pour le projet d'autopartage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer