Injonction permanente à Bolton-Est

«On est contents de l'issue de cette injonction-là... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

«On est contents de l'issue de cette injonction-là parce que de toute façon, on ne peut pas empêcher (l'aménagement de) la tour puisqu'elle est montée et il n'y a pas de dommages financiers. Ça, c'était énorme pour nous», a dit April O'Donoughue, une citoyenne opposée à la construction de la tour.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Bolton-Est) Le dossier de l'injonction obtenue par Bell Mobilité interdisant aux manifestants de la municipalité de Bolton-Est de bloquer l'entrée au site où la tour de télécommunication a été installée lundi est maintenant clos.

Malgré l'opposition des citoyens, la tour a été... (La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Malgré l'opposition des citoyens, la tour a été assemblée lundi à Bolton-Est.

La Tribune

Les opposants ont consenti à une ordonnance d'injonction permanente alors qu'en échange la compagnie renonce à son recours en dommages. Des discussions entamées la semaine dernière entre les parties ont permis d'en venir à une entente, mercredi, en Cour supérieure au palais de justice à Granby.

Elle prévoit une injonction permanente - une première provisoire avait été obtenue par l'entreprise le 11 août - qui ordonne de ne pas bloquer l'accès à la tour et interdit toute manifestation à moins de 25 pieds du site du chemin Bolton Pass.

«Nos clients étaient tout à fait disposés à accepter une ordonnance permanente et en échange de ça, Bell va renoncer à son recours en dommages à l'endroit de mes clients», explique Me Jean-Marc Lacourcière, du cabinet Trudel, Johnston & Lespérance de Montréal, qui représente à titre gracieux les opposants.

«On est contents de l'issue de cette injonction-là parce que de toute façon, on ne peut pas empêcher (l'aménagement de) la tour puisqu'elle est montée et il n'y a pas de dommages financiers. Ça, c'était énorme pour nous», a dit April O'Donoughue, une citoyenne opposée à la construction de la tour, précisant que les dommages auraient grimpé à 23 000$.

Poursuivre la bataille

Cette étape est peut-être la fin du litige pour l'injonction, mais elle ne signifie pas pour autant que les citoyens vont abandonner la bataille. «On a l'intention de continuer parce que pour les familles - il y en a même à 138 mètres de la tour - c'est considéré dangereux. On va continuer à se battre», assure Mme O'Donoughue, qui doit discuter des procédures à entreprendre avec leur avocat.

Les opposants fondent beaucoup d'espoir sur le comité permanent de la santé au parlement canadien. Il étudiera toute la question des ondes électromagnétiques qui proviennent des tours, cet automne, à la suite de la publication d'un rapport.

«Ce rapport-là dit que ces ondes électros micro-ondes sont un enjeu majeur pour la santé publique et qu'il y a 12 choses à faire, dont réduire les normes pour protéger les Canadiens. Il faut aussi avoir une campagne de sensibilisation pour informer tous les Canadiens des dangers afin qu'ils puissent limiter leur exposition dans la vie au quotidien», résume Mme O'Donoughue, qui veut que la tour soit enlevée.

La construction de la tour cause bien des ennuis, poursuit la dame, en indiquant que certaines familles songent même à déménager.

Andrew Jasper et Annie Lamarre vivent à 200 mètres de la tour construite face à leur propriété. «On a bâti notre maison de rêve là. On a quatre enfants âgés de 2 à 10 ans. Notre vie est là. Visuellement, c'est vraiment inacceptable. On a bâti en campagne pour être en campagne, pas pour avoir une tour en avant de chez nous. C'est gros, c'est immense», déplore le père de famille.

Toute la question de santé et de sécurité préoccupe également le couple, qui ne baissera pas les bras. «Il y a toujours espoir. Faut pas lâcher, dit M. Jasper. Je suis sûr que c'est la même situation ailleurs dans la région. Si tu mets une tour dans la cour de tout le monde, ça va changer l'opinion de tout le monde.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer