Les Courses gourmandes au régime

Les Courses gourmandes passeront d'un calendrier de 16... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Courses gourmandes passeront d'un calendrier de 16 événements cette année à sept ou huit l'an prochain.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Granby) Les temps sont difficiles pour les Courses gourmandes. L'organisation d'événements de course doit des milliers de dollars à des fournisseurs et vient d'annuler cinq rendez-vous sportifs, dont les 5 et 10 kilomètres de la Yamaska prévus à Farnham le 16 septembre, faute d'un nombre suffisant d'inscriptions.

Mardi, la direction a mis à pied trois de ses sept employés. Le calendrier de courses de l'entreprise, fondée en 2013, passera de 16 cette année à sept ou huit en 2017. «On a eu des décisions difficiles à prendre. On les a prises pour relancer l'entreprise. On y croit», a affirmé mercredi en entrevue Frédérick Houle, président fondateur et directeur du développement des affaires des Courses gourmandes.

L'entreprise n'a pas été en mesure de bien gérer sa croissance, a dit M. Houle. Elle a ajouté à son calendrier des événements trop rapidement, selon son analyse. «On voulait offrir d'autres événements pour les coureurs, mais on est allés trop vite. On voit qu'on a fait une erreur. On veut maintenant se recentrer sur nos courses importantes.»

Les personnes déjà inscrites aux cinq courses annulées ont été avisées par courriel, a dit M. Houle. Elles ont pu choisir une autre course de leur choix sans frais supplémentaires, a-t-il dit. Une centaine d'entre elles l'ont fait. Pour celles qui ont demandé à être remboursées, la direction n'a pas décidé si elle allait le faire, a-t-il indiqué. Environ 400 personnes, a-t-il dit, se trouvent dans cette situation.

Ces derniers jours, les Courses gourmandes ont été très actives sur les médias sociaux pour encourager les coureurs à s'inscrire immédiatement à deux événements planifiés l'été prochain. Ainsi, les 200 premiers inscrits au demi-marathon des Vignobles, le 4 juin à Saint-Paul-d'Abbotsford, et à celui des Vergers, le 27 août à Rougemont, ne paieront que 35$, un rabais de 50$ sur les coûts habituels. Des courriels ont été envoyés à tous leurs contacts pour leur faire part de ces offres.

Les Courses gourmandes ne cherchent pas à augmenter leurs liquidités pour rembourser des créanciers, soutient M. Houle. De grandes organisations de courses opèrent de cette façon, a-t-il dit. Les courses à Saint-Paul-d'Abbotsford et à Rougemont n'ont lieu que dans un an, a-t-il expliqué, mais des dépenses en vue de leur tenue doivent déjà être faites.

Problèmes d'argent

Le recours à des inscriptions un an à l'avance est inhabituel, croit pour sa part un ancien fournisseur des Courses gourmandes, qui a demandé à ne pas être identifié parce qu'il attend toujours d'être payé pour une créance de plusieurs milliers de dollars. Selon ce dernier, il pourrait s'agir d'un problème de liquidités. «Ce n'est pas une bonne façon de gérer une entreprise que de fonctionner comme ça», a-t-il dit. «C'est pelleter ses problèmes d'argent par en avant.»

Un organisateur de courses, s'exprimant également sous le couvert de l'anonymat, craint que des participants ne puissent récupérer leur argent si ces courses sont également annulées. L'entreprise, croit-il, ne peut poursuivre ses activités de cette façon.

L'organisation de M. Houle traîne une dette, reconnaît son président fondateur. La situation s'est toutefois améliorée depuis l'an dernier, assure-t-il. La dette a été réduite de 60%, a-t-il dit, refusant cependant de la chiffrer.

Les Courses gourmandes ont aussi une créance envers la compagnie Malga. Le fabricant d'objets promotionnels basé à Granby a conclu une entente avec l'entreprise pour être remboursé. «On a une entente de paiement et ils respectent l'entente», a dit Richard Mallette, un des dirigeants de Malga.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer