Le parc Noël-Dubé plaira à tous

Le réaménagement du parc s'inscrit dans l'objectif du... (Alain Dion)

Agrandir

Le réaménagement du parc s'inscrit dans l'objectif du conseil municipal de promouvoir l'activité physique. «Nous sommes très fiers de pouvoir offrir à tous nos citoyens un milieu familial et intergénérationnel», a déclaré le maire de Sainte-Angèle-de-Monnoir, Michel Picotte.

Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Sainte-Angèle-de-Monnoir) Une chaude journée d'été, ensoleillée qui plus est. Il n'y avait pas de meilleur moment pour inaugurer le parc Noël-Dubé, un lieu de loisirs et de rassemblement pour les Angèloiriens de tous âges.

Jeux d'eau, tables à pique-nique, terrains de volleyball de plage, de basketball et de soccer, modules de jeux, terrain de pétanque, patinoire, butte de glissade et piste de BMX: la municipalité n'a oublié personne dans l'aménagement de l'endroit, où les enfants du camp de jour se sont rués dès la fin des discours protocolaires.

Situé à un jet de pierre de l'école primaire Jeanne-Mance, le parc tient son nom d'un de ses anciens enseignants d'éducation physique ayant été très impliqué au niveau des loisirs de la municipalité dans les années 80.

L'idée d'aménager le parc date pour sa part d'une dizaine d'années, née de demandes citoyennes. Or, le projet était sans cesse reporté en raison de ses coûts élevés, a fait savoir le maire de Sainte-Angèle-de-Monnoir, Michel Picotte.

Le tout a finalement pris son envol en 2013, après que les plans du projet aient été revus. Une première phase d'aménagement, qui s'est échelonnée de 2013 à l'an dernier, a permis d'y installer un terrain de pétanque, une piste de BMX et une pente à glisser. La seconde phrase du projet a permis d'ajouter les autres plateaux, un investissement de 152 000 $.

Au cours de sa réalisation, le projet a pu bénéficier de deux coups de pouce financiers de la MRC de Rouville; d'abord grâce au Pacte rural, en 2015, octroyant une subvention de 40 000 $, puis, dans le cadre de la Politique de soutien aux projets structurants, plus tôt cette année, avec une enveloppe de 32 392 $.

En outre, la municipalité a récupéré à peu de frais une série de bancs publics de Parcs Canada, qui longeaient autrefois le canal Lachine, à Montréal.

Le réaménagement du parc s'inscrit dans l'objectif du conseil municipal de promouvoir l'activité physique. «Nous sommes très fiers de pouvoir offrir à tous nos citoyens un milieu familial et intergénérationnel», a déclaré Michel Picotte.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer