Cowansville se joint au Défi têtes rasées de Leucan

Le Brighamois Aiden Reed a sacrifié sa longue... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le Brighamois Aiden Reed a sacrifié sa longue crinière brune, lui qui a amassé une impressionnante cagnotte de 2215 $ dans le cadre du défi.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Cowansville) La toute première édition du Défi têtes rasées Leucan tenue à Cowansville samedi après-midi a permis d'amasser 3610$ en soutien aux enfants atteints de cancer et à leurs familles. Les trois participants présents au centre commercial Domaine du Parc ont vécu une expérience riche en émotions.

Très émue, Manon Monty (à droite) a posé... (Julie Catudal, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Très émue, Manon Monty (à droite) a posé en compagnie d'une amie aux prises avec un deuxième cancer.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Alors qu'il attendait de passer sous le rasoir, Aiden Reed s'est dit fébrile à l'idée d'abandonner sa longue crinière brune. «La dernière fois que j'ai eu les cheveux en haut des oreilles, j'avais cinq ans», rigole-t-il.

Le garçon de 16 ans a été chaleureusement applaudi par son entourage à sa descente de l'estrade.

Le sacrifice en valait la peine puisque le Brighamois a amassé une impressionnante cagnotte de 2215$ dans le cadre du défi. Il faut dire que pour Aiden, les sources de motivation étaient nombreuses.

«Beaucoup de gens proches dans ma famille ont combattu le cancer, explique-t-il. Plusieurs s'en sont sortis, mais d'autres n'ont pas réussi. Ça demande beaucoup d'efforts, d'énergie et d'argent. C'est ce qui m'a motivé à participer.»

Aiden et sa famille sont notamment montés sur scène à l'occasion d'un souper de type méchoui, une activité qui leur a permis de récolter plus de 1200$.

Secouée par l'émotion, Manon Monty a, elle aussi, relevé le défi pour soutenir des proches confrontés à la maladie. Au moment de remettre un chèque de 1152$, elle a d'ailleurs posé aux côtés d'une amie aux prises avec un deuxième cancer.

Un geste courageux

Le directeur du magasin Hart de Cowansville, Guy Audet, a été le premier à passer sous le rasoir. Il n'a pas hésité à répondre favorablement à l'invitation des représentants de Leucan.

«C'est pour une bonne cause. Je n'avais pas beaucoup de cheveux sur la tête, mais je tenais à le faire», mentionne M. Audet.

Le maire de Cowansville, Arthur Fauteux, oeuvrait quant à lui comme porte-parole pour la première édition du défi dans la municipalité. Combattant lui-même un cancer du sang, M. Fauteux a tenu à saluer l'implication des participants.

«Il y a beaucoup d'engagement derrière tout ça. Ça demande autant, sinon plus, de courage que de sauter en parachute», estime-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer