Bedford saute sur la glace

L'aréna de Saint-Césaire.... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

L'aréna de Saint-Césaire.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Bedford) En début de semaine, le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx, a annoncé la disponibilité d'un fonds de 86 millions de dollars pour moderniser les systèmes de réfrigération désuets ou vieillissants des arénas et centres de curling de la province. Si Bedford souscrira à ce nouveau programme d'aide, Saint-Césaire n'est pas prête à faire le saut.

Cet appel de projets s'inscrit dans le Programme de soutien pour le remplacement ou la modification des systèmes de réfrigération fonctionnant aux gaz R-12 ou R-22, communément appelés fréon.

Ce programme comporte deux volets, qui concernent respectivement les modifications au système de réfrigération et la mise aux normes ainsi que la rénovation des installations admissibles au premier volet. L'aide financière octroyée pourrait aller jusqu'à 50% de la facture totale, et ce, jusqu'à concurrence d'un million de dollars par projet.

Les municipalités et organismes à but non lucratif admissibles ont jusqu'au 31 août prochain pour déposer leur projet. Ceux qui auront été retenus seront annoncés au début de 2017 afin que les travaux soient réalisés l'été prochain et à l'été 2018.

Un appel de projets similaires avait été lancé en 2012. Pas moins de 26 projets s'étaient alors partagé 22 millions de dollars en investissements. «Nous allons nous prévaloir du programme puisque nous sommes admissibles aux deux volets», a indiqué le directeur général de Bedford, Guy Coulombe, plus tôt cette semaine.

Environ 5,4 millions de dollars sont nécessaires pour payer les rénovations qui doivent être effectuées à l'aréna de Bedford d'ici 2017. Le remplacement des bandes et des baies vitrées, l'installation d'une nouvelle dalle de béton et d'un nouveau revêtement pour le plancher des vestiaires, l'aménagement de toilettes pour personnes handicapées et de nouveaux vestiaires pour les joueurs de même que le remplacement complet du système de réfrigération figurent sur la liste des travaux à faire.

Saint-Césaire étudie la question

De son côté, la municipalité de Saint-Césaire dit étudier la possibilité de souscrire au programme. Des représentants de la Ville devraient prendre part à une séance d'information à ce sujet mardi prochain à Drummondville.

Rappelons que l'aréna Guy-Nadeau, construit en 1973, s'affaisse d'un côté. Il pourrait coûter entre 4,5 et 5,5 millions de dollars pour en stabiliser la structure et pour mettre à niveau son système de réfrigération. Quant à la construction d'un nouvel aréna, une étude réalisée par le Groupe BC2 avec la participation des municipalités d'Ange-Gardien, Rougemont et Saint-Paul-d'Abbotsford avait précédemment estimé les coûts d'un tel projet à 7,2 M$.

Cela dit, même si Saint-Césaire déposait un projet pour bénéficier du programme d'aide, cela ne signifierait pas que les travaux iraient de l'avant, nuance le maire Guy Benjamin. «Si on touche à la réfrigération, il faudrait remplacer la glace, les chambres, l'extérieur... énumère-t-il. Si on donnait notre feu vert pour la réfrigération, il faudrait tout faire le reste en même temps.»

Un projet qui serait difficile à concrétiser puisque les municipalités voisines ne sont pas intéressées à investir dans la réfection ou la construction d'un nouvel aréna, condition sine qua non pour Saint-Césaire. «De plus, avant toute chose, il faudra que nous consultions les citoyens, car cela pourrait avoir un impact sur la taxation», ajoute M. Benjamin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer