L'ancien presbytère Saint-Romuald à vendre

«Ça nous intéresse. Mais pas à n'importe quel... (Janick Marois, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

«Ça nous intéresse. Mais pas à n'importe quel prix», soutient le maire Josef Hüsler.

Janick Marois, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Farnham) Le ministère de la Santé et des Services sociaux cherche à se départir de l'ancien presbytère de l'église Saint-Romuald, à Farnham. Le bâtiment de trois étages situé sur le chemin Yamaska, qui a longtemps abrité le CLSC La Pommeraie, vient d'être offert à la Ville.

Une rencontre est prévue ce matin (mercredi) entre des représentants du Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux de l'Estrie (CIUSSS) et de la Ville pour discuter des modalités de l'offre. La Ville cherche à obtenir des informations sur l'état du bâtiment et les rénovations à effectuer. Elle souhaite aussi connaître les revenus générés par la location de locaux à des organismes communautaires et à la garderie qui s'y trouvent.

«Ça nous intéresse. Mais pas à n'importe quel prix», soutient le maire Josef Hüsler. «Est-ce qu'on peut l'acheter pour un dollar? Si on ne peut pas, combien d'argent devra-t-on mettre pour que ça soit aux normes? 200 000 $, 300 000 $? On ne le sait pas. C'est tout ça qu'on doit savoir avant de décider ce qu'on va faire.»

Le bâtiment nécessite beaucoup de travaux, estime M. Hüsler. «C'est un bâtiment qui a été négligé, qui a besoin de rénovations importantes. Si on parle de rénovations très coûteuses, est-ce que les citoyens vont être d'accord?»

Le conseil a mandaté un architecte pour inspecter l'ancien presbytère. Il remettra son rapport dans deux semaines, a dit le maire. «Ça va nous aider à prendre une décision.»

Au-delà de l'aspect financier du dossier, l'avenir des organismes communautaires qui logent dans l'ancien presbytère doit être pris en considération, a indiqué M. Hüsler. Dans le cas où la Ville ne se porte pas acquéreur de la propriété, le CIUSSS de l'Estrie l'aurait informé qu'elle serait offerte au secteur privé. Qu'adviendra-t-il alors des organismes communautaires et de la garderie?, s'interroge le premier magistrat de Farnham. «Est-ce qu'ils vont devoir s'en aller? Où vont-ils aller? Ils donnent des services importants à la communauté. Il faut qu'ils puissent continuer à le faire», dit-il.

La direction du CIUSSS de l'Estrie n'était pas prête mardi à expliquer pourquoi elle tente de vendre l'ancien presbytère. Elle devrait se prononcer mercredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer