Coup d'envoi des travaux de l'école Bee Lingue

L'école Bee Lingue devrait ouvrir ses portes aux... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

L'école Bee Lingue devrait ouvrir ses portes aux écoliers de la prématernelle à la deuxième année en septembre prochain, comme l'avait prévu sa fondatrice Nancy Allen.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Farnham) Le projet d'école primaire bilingue de Nancy Allen vient à nouveau de franchir une étape. La Ville de Farnham a récemment donné le feu vert aux travaux dans l'ancien immeuble de Meubles Denis Riel pour y permettre l'installation de l'établissement.

Les travaux débuteront dès lundi avec l'aménagement de la prématernelle dans la partie avant du bâtiment. «On attendait après ce permis-là pour commencer. On avait hâte!» se réjouit la principale intéressée.

L'aménagement des classes pourra s'effectuer dès que la MRC aura autorisé le changement de zonage de l'édifice pour y permettre un usage institutionnel. Cela devrait se faire d'ici la fin du mois, estime Mme Allen, étant donné que la Ville y a consenti.

Cette bonne nouvelle s'ajoute au fait d'avoir obtenu son permis du ministère de l'Éducation, plus tôt cette année.

À terme, le projet pourrait totaliser 300 000$ en investissements.

Déjà des inscriptions

L'école Bee Lingue devrait donc ouvrir ses portes aux écoliers de la prématernelle à la deuxième année en septembre prochain, comme l'avait prévu sa fondatrice.

Selon Mme Allen, les inscriptions vont bon train pour combler les quelque 40 places disponibles en prématernelle. Même chose en ce qui a trait à la maternelle et au primaire.

L'affichage dans les municipalités avoisinantes, la publicité et le bouche-à-oreille font leur effet. «Tous les jours, on a au moins un ou deux appels pour une inscription ou pour des demandes d'information, explique-t-elle. C'est très positif!»

Les coûts d'inscription s'élèveront de 7430$ à 7630$ par année par élève. Grâce à des remboursements et crédits d'impôt, la facture pourrait toutefois être moins salée pour les parents, fait valoir Mme Allen sur la page Facebook de l'école.

Les écoliers devront porter un uniforme, est-il spécifié sur le site de l'école où on a pu apprendre qu'un camp d'été en immersion anglaise pour les 5 à 12 ans sera bientôt offert.

L'aide aux devoirs gratuite et un service de garde seront aussi offerts à la jeune clientèle de l'établissement.

Séances d'information

Pour faire connaître son initiative, Mme Allen tiendra deux séances d'information dans les futurs locaux de son école. La première aura lieu le dimanche 29 mai à 10 h et la seconde le lundi 6 juin à 19 h.

«Les travaux de rénovation ne seront pas finis à temps, mais on va pouvoir présenter les plans et donner une bonne idée aux gens», souligne Mme Allen.

La directrice de l'école Bee Lingue sera sur place en compagnie du comptable qui l'a aidée à mettre sur pied son projet afin de répondre aux questions des parents qui souhaiteraient inscrire leur enfant. L'inscription sur place sera aussi possible.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer