MRC d'Acton: Québec promet deux nouveaux médecins

Aidés du député de Johnson André Lamontagne (à... (Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Aidés du député de Johnson André Lamontagne (à gauche) et du député de Lévis François Paradis, les représentants de la MRC d'Acton, dont Nicole Saulnier (dg de la Coopérative de solidarité de santé) et Jean-Marie Laplante (préfet de la MRC d'Acton) ont fait irruption à l'Assemblée nationale, jeudi.

Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

(Acton Vale) Le périple de «Team Acton» à Québec a porté fruit, jeudi. Le ministre de la Santé Gaétan Barrette a promis deux nouveaux médecins d'ici juin pour la MRC d'Acton.

«On est agréablement surpris, mais le travail n'est pas fini, soutient le préfet de la MRC d'Acton, Jean-Marie Laplante. On ne lâchera pas le morceau.»

Accompagné d'Éric Charbonneau, maire d'Acton Vale, Nicole Saulnier, directrice générale de la Coopérative de solidarité de santé, et Isabelle Dauphinais, responsable des communications de la MRC d'Acton, M. Laplante a fait irruption à l'Assemblée nationale pour réclamer de nouveaux médecins.

Trois des sept médecins qui oeuvraient dans la MRC seront partis en août, ce qui place la région en queue de peloton en ce qui a trait à l'accessibilité aux soins de santé. Déjà, il n'y a plus de consultation sans rendez-vous depuis décembre. Les dirigeants locaux estiment leurs besoins de base à quatre médecins supplémentaires.

Surprise

Talonné par les députés de Johnson et de Lévis à la période de questions, le ministre de la Santé a surpris la délégation d'Acton en indiquant qu'un nouveau médecin leur sera attribué à court terme et qu'un deuxième fera son arrivée d'ici juin.

«On l'a revu en personne par la suite et il nous l'a confirmé, dit M. Laplante. Il connaissait les besoins de la MRC et il a dit que des médecins nous seront ensuite attribués à chaque année. Ce sont de bonnes nouvelles, mais on va quand même le suivre de près. On a toujours le verre à moitié vide; deux médecins, ce n'est pas suffisant.»

Le préfet de la MRC remercie les députés André Lamontagne et François Paradis d'avoir appuyé les dirigeants valois dans leurs démarches. «Maintenant, on est dans le collimateur du gouvernement», dit Jean-Marie Laplante.

Sans cette aide annoncée, le ratio médecins/patients dans la MRC d'Acton serait d'un médecin pour 4300 patients, l'un des plus bas au Québec. En comparaison, la moyenne provinciale est d'un médecin pour 855 habitants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer