Neiges usées: Québec sévit contre trois villes

Trois municipalités et deux entreprises de la région... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Trois municipalités et deux entreprises de la région ont disposé de neiges usées de manière illégale en 2014 et en 2015.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) Gérer les neiges usées s'avère difficile pour quelques municipalités et entreprises de la région. Le ministère de l'Environnement a sévi contre cinq d'entre elles en 2014 et en 2015 pour avoir déposé des neiges usées en dehors d'un site autorisé.

Les municipalités de Cowansville, Farnham et Frelighsburg ont été sanctionnées l'année dernière parce qu'elles ont enfreint les règles en cette matière, selon un bilan du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte aux changements climatiques préparé pour La Voix de l'Est.

Deux entreprises ont été identifiées pour la même raison, indique Renée Plamondon, directrice adjointe au Centre de contrôle environnemental du Québec de l'organisme.

La Ville de Cowansville a soufflé des neiges usées à l'extérieur du site prévu à cet effet sur la rue Miner. Le rappel à l'ordre pour la Ville de Farnham s'est fait parce que ses employés ont poussé des neiges usées dans le fossé à côté de son site.

L'erreur de la municipalité de Frelighsburg a été de souffler de la neige usée dans la bande riveraine de la rivière aux Brochets. Les trois municipalités ont corrigé la situation, a dit Mme Plamondon.

Les inspections du MDDELCC ont aussi permis de sanctionner Chauffage P. Gosselin. L'entreprise du Canton de Bedford s'est vue signifier deux constats d'infractions en 2014 pour avoir poussé des neiges usées dans le ruisseau Meigs. La compagnie a écopé d'une amende de 5000$, a confirmé Mme Plamondon.

Excavation D. Plouffe s'est également fait taper sur les doigts par les inspecteurs du MDDELCC en 2015. La PME de Cowansville, qui offre des services d'enlèvement de neige, a transporté puis déversé des neiges usées dans un site non autorisé. Aucune sanction n'a été imposée puisque l'entreprise a corrigé la situation, a indiqué Mme Plamondon.

La gestion des neiges usées s'améliore dans la région, estime Mme Plamondon. La plupart des municipalités et des entrepreneurs ont un bon bilan, assure-t-elle. «Ce n'est pas un problème comme c'était  le cas il y a quelques années. On voit encore des problèmes, mais ça se corrige rapidement. Les gens sont plus sensibilisés.»

Le MDDELCC poursuit sa surveillance, a dit Mme Plamondon. «On est très présents. Les entrepreneurs font attention. Ils se surveillent entre eux. Ça nous fait des yeux sur le terrain», image-t-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer