Site à neige usée: Cowansville écope d'une amende de 5000$

Le site à neige usée de la Ville... (Alain Dion)

Agrandir

Le site à neige usée de la Ville de Cowansville doit être agrandi. La Ville a écopé l'année dernière d'une amende de 5000 $ parce qu'elle a entreposé de la neige usée à l'extérieur du site.

Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) La Ville de Cowansville doit agrandir son site de neige usée de la rue Miner dans le parc industriel. Sa surutilisation lui a valu l'hiver dernier une amende de 5000$ du ministère de l'Environnement.

Le site a une capacité pour accueillir un volume de 7000 mètres cubes de neige. Mais depuis quelques années, les quantités qui s'y retrouvent dépassent parfois le volume autorisé, indique Sylvain Perreault, surintendant aux infrastructures et aux immobilisations à la Ville. «On souffle la neige le plus haut qu'on peut, mais des fois, ça finit par débouler et ça se ramasse à l'extérieur du site», a-t-il dit hier. «On n'a pas le droit d'entreposer la neige à l'extérieur du site.»

Les sites de neige usée autorisés par le ministère de l'Environnement doivent être munis de membranes pour capter les eaux lors de la fonte de la neige. Des volumes de neige usée sont déterminés pour chaque site.

La Ville possède un deuxième site de neige usée. Il est situé derrière le garage municipal sur la rue Nord et sa capacité permet également d'entasser 7000 mètres cubes de neige. Toutefois, la Ville ne l'utilise plus depuis 2010 en raison de plaintes de la part de résidants du secteur.

Ils se plaignaient du va-et-vient des camions en soirée et durant la nuit, a expliqué M. Perreault. «On est près de maisons. On a décidé de ne plus l'utiliser pour tenir compte des inconvénients causés aux citoyens.»

Un projet pour doubler la superficie du site à neige usée dans la rue Miner est en préparation. La Ville a confié le travail à la firme de génie civil Vinci Consultants. L'entreprise doit présenter le projet au ministère de l'Environnement pour obtenir un certificat d'autorisation, a dit M. Perreault. Un budget de 85 000$ a été inscrit au programme triennal d'immobilisations pour payer les travaux. Ceux-ci pourraient être faits l'automne prochain, selon lui.

D'ici là, la Ville pourrait utiliser à nouveau son site à neige usée de la rue Nord. Tout dépendra des précipitations cet hiver, a souligné M. Perreault. «On ne sait pas ce qui nous pend au bout du nez.»

Dans l'éventualité où la Ville rouvrira le site de la rue Nord, les camions à benne ne déchargeront que durant le jour, assure le fonctionnaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer