Découpage scolaire à Bromont: une nouvelle option proposée

Une nouvelle option a été proposée à Bromont... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Une nouvelle option a été proposée à Bromont pour maintenir l'ensemble des élèves à l'école Saint-Vincent-Ferrier l'an prochain. La balle est dans le camp de la CSVDC.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) Des dizaines de parents d'enfants de Bromont et de Brigham touchés par le découpage du territoire piloté par la Commission scolaire du Val-des-Cerfs se mobilisent pour que les élèves demeurent à l'école Saint-Vincent-Ferrier.

La solution préconisée est d'utiliser le sous-sol de l'église située à quelques pas de l'établissement d'enseignement. Les élus ont appuyé l'initiative à la récente séance du conseil de Bromont.

Le conseil d'établissement de Saint-Vincent-Ferrier (SVF) avait bon espoir, grâce au maintien «d'unités mobiles» attenantes, que des dizaines d'élèves visés par le découpage scolaire ne prendraient pas le chemin de l'école primaire de la Moisson d'Or à Saint-Alphonse-de-Granby, l'an prochain.

Bromont avait par ailleurs adopté une résolution appuyant la démarche, proposant de s'acquitter de la facture. Or, la commission scolaire du Val-des-Cerfs (CSVDC) n'a pas retenu cette option. Pour les parents d'élèves de Saint-Vincent-Ferrier, il n'était pas question de baisser les bras.

Ainsi, une pétition chapeautée par un regroupement de parents d'enfants fréquentant cette école a été transmise à l'hôtel de ville de Bromont. Idem à Brigham. Les documents totalisent une soixantaine de signataires.

«Malheureusement, les commissaires [de la CSVDC] n'ont pas laissé le secteur scolaire de SVF inchangé comme nous le leur demandions; le retrait des unités mobiles de notre école ne s'avérait pas négociable comme nous l'espérions. [...] Il existe une autre alternative pour conserver les enfants du secteur Adamsville-Brigham à notre école de quartier. [...] Ainsi, nous sollicitons à nouveau votre appui afin de rendre tout cela possible», mentionne notamment la pétition.

Le document stipule également que le président du conseil d'établissement de SVF, Maxime Bélisle, a proposé de recourir à des locaux situés à l'église Saint-Vincent-Ferrier. Le directeur de l'école, François Riendeau, aurait confirmé qu'avec cet ajout, l'établissement aurait la capacité de garder tous ses élèves pour l'année scolaire à venir. Une solution similaire avait par ailleurs été préconisée en 2013-2014.

Bromont puiserait la somme requise pour louer une partie du sous-sol de l'église à même les surplus accumulés. La facture serait partagée avec Brigham et East Farnham.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer