Entente de cinq ans pour les pompiers de Farnham

Le service des incendies de la Ville de... (fournie par la Ville de Farnham)

Agrandir

Le service des incendies de la Ville de Farnham a reçu livraison le mois dernier de son nouveau camion-échelle, une acquisition de 880 000 $.

fournie par la Ville de Farnham

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Farnham) Les pompiers du service des incendies de Farnham ont un nouveau contrat de travail jusqu'à la fin de 2019.

Ils ont paraphé la semaine dernière une entente de cinq ans. Celle-ci prévoit des augmentations salariales de 2% par année. Cette année, le salaire des pompiers sera majoré à 23,03 $ de l'heure.

En assemblée mercredi dernier, les offres de la Ville ont été entérinées par 11 des 16 pompiers présents lors du vote, a indiqué Yves Lamarre, président du syndicat des pompiers de Farnham. Son unité syndicale, affiliée à la FTQ, compte 21 membres.

Les deux parties se sont rencontrées à sept reprises avant d'en arriver à une entente de principe. «Il n'y a pas d'entente parfaite, mais les deux côtés ont bien travaillé. Ç'a été de bonnes rencontres. On s'est très bien entendus», a dit M. Lamarre.

Le directeur du service des incendies, Mario Nareau, a aussi souligné la bonne ambiance qui régnait durant les négociations. L'ouverture manifestée des deux côtés a permis d'ajouter deux années au contrat de travail, a-t-il dit. «Il y avait une confiance. Ça nous a permis de prolonger l'entente. Tout le monde est gagnant.»

La convention collective des pompiers était échue depuis le 31 décembre 2014. Notons que le service des incendies embauchera trois nouveaux pompiers au cours des prochaines semaines, a dit M. Nareau.

Camion-échelle

La Ville a reçu son nouveau camion-échelle le mois dernier. Le véhicule, acquis au coût de 880 000 $, vient remplacer le vieux camion-échelle du service des incendies en service depuis 2002.

Ce dernier avait subi des dommages importants en février 2015 lors de l'incendie de la meunerie Côté-Paquette à Ange-Gardien. Les pompiers ont été incapables de descendre l'échelle puisque le boyau situé au haut de celle-ci avait gelé. Les dirigeants de la Ville ont jugé qu'il coûterait trop cher de réparer les bris et ont décidé d'acheter un nouveau véhicule.

Les pompiers du service des incendies ont commencé à s'exercer avec le nouveau camion. Le véhicule est opérationnel, a dit le directeur Nareau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer