Deux postes à pourvoir à Abercorn

La double élection est rendue nécessaire à la... (Catherine Trudeau, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

La double élection est rendue nécessaire à la suite des démissions de la conseillère Monique Lapointe en octobre et du maire Robert Nadeau (sur la photo) en décembre.

Catherine Trudeau, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Abercorn) Les postes de maire et de conseiller du siège 1 au conseil municipal d'Abercorn seront pourvus le dimanche 28 février.

La double élection est rendue nécessaire à la suite des démissions de la conseillère Monique Lapointe en octobre et du maire Robert Nadeau en décembre. Tous deux sont partis pour des raisons personnelles.

La période de mise en candidature pour les deux postes débutera vendredi et se terminera le vendredi 29 janvier à 16 h. Le vote par anticipation aura lieu le dimanche 21 février, a expliqué mardi le directeur général de la municipalité, Paul McKeogh.

Le scrutin pour trouver un remplaçant à Mme Lapointe devait avoir lieu en décembre, mais le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, Pierre Moreau, a accepté d'annuler l'avis d'élection. M. McKeogh, à titre de président des élections, avait demandé au ministère que la municipalité puisse tenir les deux élections simultanément afin d'économiser et de susciter plus d'intérêt chez les électeurs. Un budget de 3000$ a été établi pour organiser l'élection.

Les deux candidats déjà en lice pour le siège numéro 1, Alain Sylvestre et Réal Trudeau, n'auront pas à remplir un nouveau formulaire de candidature, a dit M. McKeogh. Ils sont d'emblée en lice, a-t-il indiqué.

Un citoyen a déjà manifesté son intérêt pour le poste de maire. Jean-Jacques Rouet l'a confirmé à nouveau à La Voix de l'Est mardi. Ce dernier, qui a siégé comme conseiller de 2009 à 2013, entend faire valoir son expérience aux électeurs.

L'homme de 72 ans, qui dirigeait un atelier manufacturier avant sa retraite, en sera à sa deuxième tentative d'obtenir la mairie. Il était en lice en 2013 contre le maire sortant, Jean-Charles Bissonnette, et M. Nadeau. Il avait terminé troisième avec 26,94% des voix.

M. Rouet occupe présentement le poste de conseiller au siège 5. Il démissionnera dès qu'il déposera sa candidature pour la mairie. Une autre élection partielle devra être tenue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer