SQ à Dunham: «Depuis un mois, ça déboule»

Le futur poste de la Sûreté du Québec... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le futur poste de la Sûreté du Québec remplacera le bâtiment désuet qui sert de détachement aux policiers provinciaux depuis plusieurs années sur la route 202.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Dunham) La Ville de Dunham espère vendre dans les prochaines semaines le terrain où sera construit le futur poste de la Sûreté du Québec.

Le maire de Dunham, Pierre Janecek, espère que... (Archives La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Le maire de Dunham, Pierre Janecek, espère que la vente du terrain à la Société québécoise des infrastructures aura lieu dans les prochaines semaines.

Archives La Voix de l'Est

La direction de la Société québécoise des infrastructures (SQI), l'organisme étatique responsable de tous les projets d'édifices gouvernementaux provinciaux, a avisé la Ville de Dunham de se préparer pour effectuer la transaction, a indiqué le maire Pierre Janecek.

«Le conseil doit autoriser le maire ou le directeur général à signer l'acte de vente», a-t-il expliqué hier. «On nous dit que la transaction va se faire bientôt, dans les prochaines semaines.»

Le terrain de 1,9 hectare, situé le long de la route 202, près des limites de la Ville de Cowansville, sera vendu pour 750 000 $, a confirmé M. Janecek. «Ç'a traîné longtemps. Mais depuis un mois, ça déboule. On ne va pas assez vite.»

Le protocole d'entente entre l'administration municipale et la SQI prévoit que la Ville aménagera une rue à partir de la route 202 pour accéder au terrain du futur poste. Une deuxième sortie sur le chemin Fitchett sera également construite.

La SQ veut pouvoir compter sur une sortie alternative en cas de fermeture de la route 202, a dit M. Janecek. Finalement, la Ville de Dunham devra s'occuper du prolongement des réseaux d'aqueduc et d'égout de la Ville de Cowansville jusqu'au terrain en question pour desservir le futur poste policier.

La construction de la rue, de la deuxième sortie et du prolongement des services seront payés par la Ville de Dunham. Un appel d'offres devrait être lancé au début de l'année pour faire exécuter les travaux, a indiqué le maire. La Ville empruntera le montant nécessaire, a-t-il ajouté. Les travaux pourraient coûter entre 800 000 $ et 1 million de dollars, selon des estimations préliminaires.

Une fois tous ces travaux complétés, la SQI débuterait les travaux de construction du poste de police, a dit M. Janecek. Il calcule que le bâtiment pourrait être prêt en 2017.

La Ville espère recouvrir son investissement en vendant les huit autres terrains qui seront accessibles dès l'ouverture de la future rue, a dit M. Janecek. Le secteur est zoné commercial.

Retenue

À la SQI, on continue d'afficher de la retenue dans ce dossier. «Quelques détails restent à régler», soutient la directrice des communications de la Société, Marie-Andrée Mille, sans dire lesquels.

Une fois le protocole d'entente ficelé, le projet sera présenté au Conseil du Trésor pour approbation, a-t-elle dit. «On doit obtenir l'autorisation gouvernementale avant de procéder», a-t-elle dit hier après-midi.

Aucun échéancier décisionnel n'a été donné par le Conseil du Trésor, a indiqué Mme Mille. Idem pour le coût du futur bâtiment de la SQ.

La Ville de Dunham a acheté un terrain de 8 hectares en 2012 au montant de 245 000 $. Le but est qu'une parcelle du terrain accueille le prochain poste de la SQ de la MRC Brome-Missisquoi.

Les maires de la MRC discutent de ce projet depuis plus de dix ans. Le poste de la SQ sur la route 202 est désuet. Un rapport sur l'état du bâtiment énumère nombre de problèmes, dont l'eau qui n'est pas potable, le manque d'espaces pour les policiers et les enquêteurs et l'entreposage inadéquat d'éléments de preuve.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer