Saint-Césaire en bref

Un nouveau parc pourrait voir le jour sur... (Julie Catudal, Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Un nouveau parc pourrait voir le jour sur la rue Larose, à Saint-Césaire. La municipalité étudie actuellement le projet.

Julie Catudal, Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Saint-Césaire) Un nouveau parc à Saint-Césaire

Un nouveau parc pourrait voir le jour sur la rue Larose, à Saint-Césaire. La municipalité étudie actuellement le projet.

«On regarde ça sérieusement, mais il y a des coûts reliés à ça», a rappelé le maire Guy Benjamin lors de la séance du conseil municipal, mardi soir.

Le projet est estimé à environ 95 000$, a-t-on indiqué, et une demande de la subvention de la MRC de Rouville, dans le cadre de la Politique de soutien aux projets structurants devrait être déposée à la fin novembre.

Si cette aide financière est octroyée, elle pourrait couvrir jusqu'à 40% des coûts du projet.

Expropriations: des indemnités connues

Le montant des indemnités que recevront certains propriétaires à être expropriés pour faire place à l'agrandissement de l'école Saint-Vincent a été dévoilé.

Ainsi, des montants respectifs de 262 000$, de 360 000$, de 177 000$ et de 278 750$ seront remis aux propriétaires des 1361-1363 de Vimy, du 1391, avenue Saint-Paul, du 1381, avenue Saint-Paul et du 1345-1347 de Vimy.

Un locataire de l'avenue Saint-Paul recevra pour sa part un montant de 2475$. Les autres indemnités demeurent confidentielles jusqu'à leur signature.

Aréna de Saint-Césaire: un enjeu régional

La municipalité de Saint-Césaire poursuit ses démarches pour trouver du financement pour construire un nouvel aréna, a laissé savoir le maire Guy Benjamin lors de la séance du conseil de mardi soir.

«Saint-Césaire n'a pas les moyens de payer ce projet seule», a-t-il annoncé, ajoutant que le conseil municipal considérait le projet comme un enjeu régional.

«On fera une demande à la MRC pour que l'aréna devienne un équipement régional, permettant à Marieville et à Richelieu de l'utiliser», a-t-il répondu à une citoyenne qui se questionnait sur le sujet.

L'infrastructure existante demeurera ouverte pour l'année 2016-2017.

Aucun représentant du comité citoyen militant pour la construction d'un nouvel aréna n'était présent lors de la séance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer