Favoriser la cohabitation piétons-cyclistes

Quelques citoyens ont participé à la dernière édition... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Quelques citoyens ont participé à la dernière édition de l'année des Matinées branchées.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Bromont) Une poignée de citoyens ont bravé le retour aux températures automnales, samedi matin, pour assister à la rencontre mensuelle des Matinées branchées, à Bromont. Les membres du conseil ont discuté de quelques points soulevés par les concitoyens.

Un des enjeux évoqués est que les aménagements en sentier sont conçus, en général, pour les cyclistes, alors que ces derniers partagent les installations avec les piétons. Les segments multifonctionnels, surtout la piste C2, deviennent difficiles à emprunter à pied, selon un citoyen. Les sentiers sont à certains endroits réaménagés de façon à être plus sécuritaires, ce qui porte les cyclistes de montagne à rouler plus rapidement.

«Il va falloir se questionner là dessus», a répondu la mairesse de Bromont, Pauline Quinlan. «La demande des marcheurs est là, elle est importante», a ajouté la conseillère Sylvie Adam. Cette dernière a notamment suggéré d'ajouter des corridors de marche à côté des sections plus à risque pour les piétons afin de leur permettre d'être protégés des cyclistes.

«Il faut identifier que c'est un partage, a renchéri la conseillère Marie-Ève Lagacé. Souvent, les cyclistes nous font sentir qu'on n'a pas d'affaire là.» Une situation qu'a également constatée Diane Perron, une conseillère qui habite en face de la piste C2. Certains cyclistes affirment, par exemple, aux piétons qu'ils ne sont pas admis, alors qu'il s'agit d'un sentier multifonctionnel.

Afin que tous puissent cohabiter dans le respect et la sécurité, il a été suggéré que des écriteaux avec des pictogrammes soient installés dans les sentiers. Le but n'est pas de nuire à la pratique du vélo en sentier, soulignent les élues. Le sujet reviendra sur le tapis en réunion du conseil.

La matinée de samedi était la dernière de 2015 puisque le conseil se concentrera, en décembre, sur le budget. La rencontre informelle reprendra en janvier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer