Waterloo prévoit un surplus de 150 000$

«Les discussions vont bien. Je souhaite qu'on puisse... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

«Les discussions vont bien. Je souhaite qu'on puisse signer avant 2016», dit le maire de Waterloo, Pascal Russell.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Waterloo) La vitalité du développement résidentiel à Waterloo a des répercussions positives sur les finances de la Ville. Si tout se déroule comme prévu, la municipalité pourrait dégager un surplus de 150 000 $ d'ici la fin de l'année 2015.

Un record de permis de construction et de rénovation est d'ailleurs envisagé cette année. En 2014, 867 permis avaient été délivrés pour une valeur atteignant 8 574 738 $. Ce montant est déjà amplement dépassé: au 14 octobre dernier, la valeur totale des permis s'élevait à 9 391 633 $.

Dans son discours sur la situation financière de la Ville, le maire Pascal Russell a cependant rappelé la fragilité de ce surplus anticipé, qui peut fluctuer à la baisse advenant, par exemple, l'arrivée hâtive de l'hiver.

Ce dernier a également souligné qu'à la fin de cette année, la dette totale de Waterloo devrait diminuer de 5%, passant de 13 845 748 $ (en 2014) à 13 114 300 $.

«Plus on augmente la densité de population, plus on est nombreux à supporter les investissements, mieux c'est, a fait remarquer M. Russell au sujet de la santé financière de sa municipalité. Ça va bien, on est contents.»

À ce jour, l'année 2015 a donné lieu à la réalisation de projets d'investissements totalisant 2 500 000 $. Parmi eux, mentionnons notamment la réfection de la rue Taylor et le repavage de nombreuses artères de la municipalité, le réaménagement du parc Robinson, le remplacement de pompes à la station de pompage Allen et le développement de la nouvelle signalisation de la ville.

«Nous comptons maintenir le même niveau d'investissements pour la mise à jour des infrastructures, et ce, pour les prochaines années», a assuré M. Russell.

Le maire s'est aussi réjoui de l'implantation de logements pour aînés autonomes, des nombreuses actions liées au projet de revitalisation du centre-ville, de l'avancement du futur Plan de développement durable, de l'éclairage au DEL de l'ensemble des rues du territoire et du renouvellement des ententes-loisirs avec ses municipalités partenaires.

En 2016

S'il est encore trop tôt pour parler du taux de taxation de 2016 - le prochain budget est en pleine préparation et sera déposé le 15 décembre - le maire a annoncé que l'évaluation foncière s'établira à 333 379 933 $ à Waterloo.

M. Russell prévoit d'ailleurs que la prochaine année sera aussi fructueuse que 2015 en matière de développement résidentiel, en particulier grâce au quartier Nautiqua. Du côté des grands projets, on prévoit entre autres l'aménagement de la nouvelle caserne de pompiers, la réfection de la rue du Pré-Sec, l'aménagement du parc Artria (où on retrouvera un musée à ciel ouvert et un lieu de spectacles), l'implantation de lampadaires intelligents (voir autre texte), la nouvelle signalisation municipale, ainsi que la poursuite des actions de revitalisation du centre-ville.

Finalement, le maire a assuré que les négociations visant le renouvellement des conventions collectives des cols bleus, des cols blancs et des employés-cadres de la Ville se déroulaient rondement et que le climat de travail était sain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer