Chapelle Ste-Agnès: le vignoble mis en vente

La fiche descriptive du vignoble présente la propriété... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

La fiche descriptive du vignoble présente la propriété comme un domaine d'une grande beauté situé sur les flancs du mont Sutton et un vignoble de renommée mondiale spécialisé dans la production de vin de glace et autres vins de dessert.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Sutton) Le vignoble Chapelle Ste-Agnès est à vendre au coût de 4,9 millions de dollars. Le mandat a été confié à la prestigieuse agence immobilière Sotheby's, qui doit maintenant trouver un acquéreur pour l'immense propriété de 339 acres situé sur le chemin Scenic, à Sutton.

Inscrit cette semaine par les courtières Marie-Piers Barsalou et Johanne Meunier, le domaine est exceptionnel en soi. «Il s'agit d'un legs phénoménal. C'est la vision d'une grande femme», affirme Mme Barsalou au sujet de cette propriété imaginée et créée de toutes pièces par Henrietta Antony.

Décédée l'hiver dernier, cette antiquaire passionnée avait, au fil des ans, mis la main sur une multitude d'objets et d'oeuvres d'art. Beaucoup faisaient partie intégrante de sa propriété.

Cet été, la collection exceptionnelle d'antiquités d'Henrietta Antony avait été mise à l'enchère par ses proches.

L'encan - qui comptait 906 lots - avait rapporté plus de 300  000 $.

La décision de vendre la propriété a été prise par les trois enfants et le frère de Mme Antony.

Son fils John est bien conscient que le vignoble pourrait demeurer sur le marché «quelques mois ou des années».

«Mais nous allons continuer à exploiter le vignoble en souhaitant que la mission soit maintenue. Je pourrais d'ailleurs agir comme conseiller auprès des nouveaux propriétaires», laisse-t-il entendre, en disant espérer que le vignoble familial demeure entre des mains locales.

Visibilité mondiale

Pour vendre une telle propriété, Marie-Piers Barsalou avoue toutefois qu'il faut «aller partout». «Sotheby's a un rayonnement international, alors l'inscription est diffusée partout dans le monde. Mais il ne faut pas négliger le Canada et même le Québec. Quelqu'un d'ici peut être intéressé.»

La fiche descriptive présente la propriété comme un domaine d'une grande beauté situé sur les flancs du mont Sutton et un vignoble de renommée mondiale spécialisé dans la production de vin de glace et autres vins de dessert.

On y indique également la présence de 18 terrasses aménagées d'imposants murs de pierre comprenant plus de 7000 vignes, d'une chapelle de style roman, d'une salle de réception grandiose, de celliers médiévaux occupant quatre niveaux sous le sol, de deux lacs, de deux propriétés unifamiliales et de plusieurs dépendances.

La jeune femme fait remarquer que dans ce créneau haut de gamme, les produits sont souvent non conventionnels, ce qui exige des courtiers une approche de vente plus créative.

«Pour ce type de propriétés, les délais de transaction peuvent être plus longs; il faut être patient. Il y a beaucoup de travail de collaboration à faire avec nos collègues pour joindre des clients potentiels.»

Mme Barsalou souligne que la propriété peut être lotie. «Il y a une zone blanche et une zone verte. On peut poursuivre la mission actuelle du domaine ou faire autre chose. Plusieurs options sont possibles.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer