Deux autres tentatives de fraude «grands-parents»

Deux femmes âgées ont échappé à une tentative... (Archives La Presse)

Agrandir

Deux femmes âgées ont échappé à une tentative de fraude de type «grands-parents» à Waterloo.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Waterloo) Deux femmes âgées ont échappé à une tentative de fraude de type «grands-parents» à Waterloo. Elles ont effectué des vérifications avant de donner la somme réclamée, évitant ainsi de tomber dans le piège.

Les dames âgées ont reçu à leur résidence respective l'appel d'un inconnu, mardi. Celui-ci disait être leur petit-fils qui avait besoin rapidement d'argent pour se tirer d'une situation fâcheuse. Son récit n'a pas convaincu les femmes, qui n'ont pas mordu à l'hameçon.

L'affaire a été signalée aux policiers. «Heureusement, les deux personnes âgées ont eu la présence d'esprit de faire des vérifications auprès de leurs proches avant de donner suite à ces demandes», explique la sergente Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec en Estrie.

Ce n'est pas la première fois que des aînés de la région sont sollicités ainsi par des étrangers prétendant être un membre de leur famille qui a besoin d'argent.

Des fraudes et des tentatives de fraude ont été signalées à Granby ces derniers mois. Au cours des derniers jours, des appels similaires ont été rapportés dans les secteurs de Magog et Sherbrooke, indique la sergente Guindon.

Les policiers invitent les citoyens à parler de ces histoires afin d'éviter que les aînés ne soient victimes de ces arnaqueurs.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer