Oeuvres jardinières

J'ai aimé Bon Cop Bad Cop 2, mais... Pour... (tirée d'Internet)

Agrandir

J'ai aimé Bon Cop Bad Cop 2, mais... Pour une comédie policière, j'ai trouvé que ce n'était ni très drôle, ni très excitant côté enquête.

tirée d'Internet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

Je me promenais dans la rue d'une municipalité montérégienne quand j'ai compté non pas un, mais bien deux statues de « p'tit Noir en plâtre qui pêche », figure emblématique du bungalow des années 1970, inconfortablement installées dans la cour avant de maisons récentes.

Toujours étonné de voir ça. Au début, je les trouve cocasses. Ensuite, je me demande à quel point ceux qui ont installé ces oeuvres jardinières sont conscients de l'image controversée qu'elles véhiculent.

Je sais, ils n'avaient probablement pas de mauvaises intentions. Mais en 2017, et devant une maison neuve de surcroît, qui installe encore des p'tits Noirs en plâtre ?

De plus, je remarque qu'il s'en vend encore à la tonne, notamment via internet. Et Boucar Diouf les collectionne. Bon. Personnellement, j'aime encore mieux les inukshuks. Je préfère l'appropriation culturelle à l'insouciance banalisée.

Parlant d'appropriation culturelle, il s'en trouve pour dénoncer que dans plusieurs endroits festifs du Rest of Canada, on présente la poutine en grande pompe et comme un plat canadien et non québécois.

J'aime bien la poutine, mais je ne vois pas pourquoi il faudrait s'offusquer qu'on nous « vole » ce mets de fin de brosse essentiellement composé de gras, de sel, de sucre et d'amidon. Si les Anglos veulent en faire un délice gastronomique, Granbyen leur fasse, comme on dit dans le coin. Ils seront rassasiés tout en ayant l'air un peu nono.

Pour ce qui est de l'accusation d'appropriation culturelle, et bien, comme tout amateur de poutine entouré d'autres gens affamés le sait, ce plat fumant et suintant ne véhicule pas que des crises cardiaques, mais aussi, des valeurs planétaires de partage.

Autrement dit, copiez-le tant que vous voulez, faites-en de multiples variantes en y rajoutant à peu près n'importe quoi (presque tout est bon lorsque noyé dans la sauce brune, anyway), bref, régalez-vous sans nous en donner le crédit, comme le dit souvent Philippe Couillard ces temps-ci, ce n'est pas bien grave.

Nous, on sait que la poutine est québécoise... même si la sauce est américaine, la patate vient d'Amérique du Sud et que le fromage est français.

Mariage annulé

Ah, cher Parti québécois... M'est avis que tu paieras longtemps pour ta Charte des valeurs québécoises honnie, ton récent mariage annulé avec Québec solidaire en étant la dernière et triste illustration.

Je suis convaincu que le parti de Jean-François Lisée n'est pas raciste. Mais comment faire croire le contraire aux milliers de Québécois d'origine ethnique (ou non) qui ont été au mieux effrayés, au pire scandalisés par cette proposition populiste et démagogue ?

Quand la gauche s'entredéchire, la droite rigole. Et s'assure d'un maintien au pouvoir malgré les gaffes et les soupçons de copinage qui n'ont jamais cessé.

Bon film, bad film

J'ai aimé Bon Cop Bad Cop 2, mais... Pour une comédie policière, j'ai trouvé que ce n'était ni très drôle, ni très excitant côté enquête. Les scènes d'action sont divertissantes, mais soyons honnête, elles pâtissent de la comparaison avec le plus moyen des films d'action américains.

Reste le jeu des acteurs. Patrick Huard est comme d'habitude, sympathique et tout-puissant, tandis que Mariana Mazza, pour une rare fois, échoue à être drôle dans un rôle de crack informatique. C'est le vétéran acteur canadien Colm Feore qui vole véritablement la vedette dans ce film, et ironiquement, c'est dans les scènes tristes qu'il brille le plus et que l'émotion est au rendez-vous.

Pour le reste, je me demande encore comment les attentats fomentés par le méchant de service - dont l'identité est à la source d'un excellent punch dévoilé aux trois quarts du film - pourraient servir ses intentions, mais bon, c'est peut-être trop demander !




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer