Bêtes bits

Les ordinateurs, c'est pratique. Ce qui ne veut pas dire que je les aime tant... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

Les ordinateurs, c'est pratique. Ce qui ne veut pas dire que je les aime tant que ça.

Je l'ai déjà dit, j'entretiens une relation amour-haine avec la technologie. Autant j'apprécie ses qualités et ses avantages, autant ses défauts me donnent parfois envie de câlisser mes bidules électroniques sur le mur.

Comme disait ma mère, que je salue d'une main distante puisqu'elle se chauffe la couenne tout l'hiver en Floride, à boire et à jouer au shuffle board sous les effluves de Coppertone : l'informatique, c'est pratique quand ça fonctionne.

Quand ça ne fonctionne pas, bonne chance pour trouver le problème, mon vieux, si t'es pas diplômé en informatique du Massachusetts Institute of Technology And Internet Notions Encapsulated, communément appelé le MITAINE.

Voilà ce que j'aime le moins de la technologie : c'est zéro autonomie. À 14 mois, Jojoba est plus autonome que mon ordinateur hi-tech acheté à fort prix (elle a même commencé à faire quelques pas, n'est-ce pas mignon ? Elle dessine un peu, aussi. Et se fâche quand elle joue sur son train-jouet et que le mur arrive trop vite, pièce trop petite oblige. Un avant-goût de mauvais caractère lui vient assurément du côté de sa mère, mais je m'égare). 

Je m'explique : si bébé a faim, soif ou qu'elle est fatiguée, elle pleure, frappe ou s'égosille comme une sirène de police européenne. Ça nous donne une indication que quelque chose ne va pas et qu'il faut prendre certaines mesures pour régler le problème.

Quand mon ordinateur a un bogue quelconque - ce qui arrive souvent -, une toute petite fenêtre apparaît avec l'inscription « Erreur type 404 » ou autre, et c'est tout. Comme s'il disait : « je t'emmerde, mon vieux ! Trouve le problème maintenant ! »

Mais il ne t'aidera pas à trouver le problème et ne te dira certainement pas en détail ce qui cloche. Parce que, permettez-moi un scoop et deux pelletées de raisins secs, les ordinateurs, quoi qu'en disent les auteurs de science-fiction et 92 % des films du même acabit, sont d'une effroyable stupidité.

Leur système est binaire, c'est-à-dire qu'ils ne comprennent, à la base, que deux notions : les « 1 » et les « 0 ». Tous les programmes partent de là. Autrement dit, l'ordinateur n'est pratique que si tu sais exactement comment le faire fonctionner et surtout, que tu ne lui demandes pas d'outrepasser ses capacités. 

Sinon, il « gèle », comme tous ceux qui travaillent avec un ordinateur l'ont déjà expérimenté en sacrant/maudissant inconsciemment le nom Alan Turing, bien que le célèbre mathématicien et précurseur de l'informatique ne mérite pas toute cette haine.

À quand une bécane entièrement conviviale ? Disons, comme Johnny 5 dans Coeur-circuit (1986) ? D'ici là, je continuerai à préférer les humains. Ils sont imprévisibles, changeants et porteurs de bactéries potentiellement dangereuses, mais quand ils ne vont pas bien, tu peux toujours jaser avec et finir par savoir ce qui ne va pas, et les aider.

Certains diront que les ordinateurs super-intelligents et conviviaux existent déjà, qu'ils dirigent même le Japon depuis 2007... Mouais. M'est avis qu'on est loin de 2001, L'odyssée de l'espace, du Terminator, de Westworld ou de L'oeil du mal.

Alors, respirez un bon coup, redémarrez votre ordinateur quand il plante (que peut-on faire d'autre sans informaticien ?), songez à vos proches et aimez-les. Ils sont plus faciles à aimer qu'un ordinateur, de toute façon.

Crucifié

Entre vous et moi, les chicanes sur le crucifix en 2017 ; est-ce qu'on peut en revenir ? Je sais, le catholicisme fait partie de notre héritage et gna gna gna... Pis c'est quand la dernière fois que vous êtes allés à l'église (sauf pour un mariage ou un enterrement) ? 

De grâce, rangez toutes les décorations religieuses dans les églises ou les musées, qu'on en finisse !




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer