Suspense rural

Avec Generation Wolf, le Bromontois Christian de la Cortina... (fournie par Walk of Fame Entertainment)

Agrandir

Avec Generation Wolf, le Bromontois Christian de la Cortina offre, à petit budget, un suspense rural avec une intensité dramatique, une touche exotique et des bagnoles mirobolantes, ce qui n'est pas rien.

fournie par Walk of Fame Entertainment

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

CHRONIQUE / J'adore le nom du nouveau gardien de but du Canadien, Al Montoya. Un prénom cool et un nom de famille qui l'est encore plus. Chaque fois que je l'entends, je ne peux m'empêcher de me réciter les paroles d'Inigo Montoya, le bretteur espagnol d'un de mes films préférés, La princesse Bouton d'or (Rob Reiner, 1987). «Yé souis Inigo Montoya. Tou a toué mon père. Prépare-touoi à mourir.»

Un film pour toute la famille que je vous recommande vivement. En plus, feu le géant Ferré joue dedans, ajoutant à l'oeuvre une plus-value de 520 livres. (Pourquoi il s'appelait le géant Ferré en français et André the Giant en anglais, d'ailleurs? André le géant, ça faisait pas assez toffe?)

Pour revenir au hockey, avez-vous regardé la première partie officielle du Canadien jeudi soir contre les Sabres de Buffalo? Quel match enlevant. Et Montoya! Yé souis fier de louis. Je déconne, bien sûr. Je ne l'ai pas regardée. Mon forfait de base sur le câble ne me le permet pas.

Non, j'étais à une première d'un film québécois. Mais pas un film déprimant, là. Generation Wolf, du Bromontois Christian de la Cortina, est tout sauf déprimant. Il offre, à petit budget, un suspense rural avec une intensité dramatique, une touche exotique et des bagnoles mirobolantes, ce qui n'est pas rien.

Il y a de l'action, de la drogue, une grange, des motards, de la tension sexuelle, un héros qui n'hésite pas à se mettre topless, bref, tout ce que de la Cortina a réussi à faire avec un million$ constitue un tour de force.

Je ne peux que lui reprocher deux choses. D'abord, un réalisateur qui joue aussi le héros de son film, ça ouvre la porte à une oeuvre où le personnage principal est excessivement mis en valeur, presque sans défaut, toujours bien mis, le bon angle, jamais dépeigné. Je conçois que de la Cortina est un bel homme, je dirais même qu'il est le Tom Cruise québécois d'origine chilienne, mais qu'il se filme avec autant de coquetterie rend le résultat final quelque peu artificiel.

J'ai aussi des réserves sur la fin, que j'ai trouvée insatisfaisante. Selon les explications du réalisateur, elle doit être comprise à un autre niveau, plus abstrait, mais cette compréhension n'est pas évidente. Difficile, aussi, de prendre pour un héros qui s'en sort très bien malgré qu'il ait renié les principes moraux auxquels il disait adhérer.

Sinon, c'est trippant de voir Bromont, Brigham, Farnham (surtout la marque de bière du même nom) et Granby au grand écran, même si on essaie de nous les faire passer pour des villes américaines. Et le jeu des acteurs est excellent, en premier lieu celui du Canadien Tyler Murree dans le rôle de l'ami d'enfance qui devient tour à tour compagnon, sauveur, puis ennemi. Il réussit à être attachant, drôle et finalement effrayant, ce qui n'est pas une mince tâche.

Avis aux intéressés, Generation Wolf (malheureusement, il n'est disponible pour l'instant qu'en anglais avec des sous-titres français) sera diffusé de nouveau au cinéma Élysée de Granby le jeudi 20 octobre à 19 h 15. Si la salle est pleine, il sera projeté encore le jeudi suivant, et ainsi de suite. Avec un peu d'effort, il sera à l'affiche jusqu'en 2017.

Tout bonnement...

Je ne l'ai pas mentionné avant parce que je ne trouvais pas de façon élégante à le glisser dans une chronique qui se veut légère, alors je vais le dire tout bonnement. J'ai écrit il y a quelques semaines que Désirée était à nouveau enceinte, mais en fait, elle ne l'est plus. Ne vous en faites pas, Jojoba est toujours là pour nous donner le sourire et nous réveiller à 4 h du matin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer